Ciné Délires
Page mise à jour le 21/01/2017

Doomsday est un film de Neil Marshall (2008) . Deux heures de baston entre une héroïne invincible et aussi charismatique d'une sardine à l'huile et tout un tas de punk échappés de Mad-Max, de zombies et de guerriers  moyenâgeux, Le film n'a aucun intérêt, sauf qu'au début on voit furtivement MyAnna Buring dans sa baignoire !

Teenage caveman est un film de Larry Clarck (2002). Après l'holocauste nucléaire la civilisation est redevenue préhistorique, mais un groupe un jour entre dans ce qui reste d'une ville et y découvre quelques bizarreries et quelques personnages étranges dont la jolie Tiffany Lomes (ci-dessous)

Road Trip de Todd Phillips 2000. Un film délirant : Un couple d'étudiants Josh et Tiffany se trouvent afin de poursuivre leurs études séparés trois mille kilomètres. Il décident de communiquer en s'envoyant des vidéos par la poste. Mais voila que Josh se fait draguer par Beth, laquelle arrive a convaincre le jeune homme de filmer leurs  ébats. Le problème c'est que le lendemain il confond la vidéo qu'il devait envoyer a Tiffany avec celle qu'il vient de filmer avec Beth. Il entame donc un long voyage en voiture avec deux copains afin d'arriver chez Tiffanny avant la cassette.

Amy Smart jouant le rôle de Beth

Susan a un plan est un film de John Landis (1998) avec Nastassia Kinsky, Lara Flynn Boyle. Encore un film maudit et mal aimé et on se demande bien pourquoi ? Evidemment il faut aimer l'humour déjanté, les scénarios de plans foireux avec des bras cassés, de la vénalité, de l'immoralité et du cynisme à la pelle. Tout cela sur le mode comédie, une comédie macabre dans laquelle les personnages hallucinent au sens propre et quand ça leur arrive c'est assez spectaculaire. Les filles sont belles, bien dirigées et peu avares de leur charmes. On comprend qu'un tel cocktail puisse désespérer les grincheux, les autres dégusteront ce petit chef d'oeuvre d'humour noir comme une délicieuse friandise.




Lara Flynn Boyle


Christina Venuti

Les Borsalini est un film de Michel Merval (1980) avec Darry Cowl et Jean Lefebvre (Momo Bichonnet). Mal réalisé, mal dirigé et assez proche du grand n'importe quoi cette parodie de polar racontant la rivalité de gangs de trafiquants de whisky se regarde néanmoins sans déplaisir, il faut dire que Darry Cowl est impayable et que de temps à autre des jolies filles ont la bonté de nous montrer un peu de leur poitrine.


Le transporteur de Momo Bichonnet se fait piéger par deux fausses auto-stoppeueses


Hamburger Film Sandwich est un film complètement barré réalisé en 1977 par John Landis (qui réalisera ensuite l'excellent Loup Garou de Londres). On notera la présence en guest-star de Donald Sutherland ainsi que l'une des actrices fétiches de Russ Mayer (Ushi Digard). Le film étant à sketches, il est forcément inégal et si Le Front Unifié pour les Décédés ou le procès tombent plutôt à plat, d'autres sketches sont franchement désopilant : Lycéennes catholiques en chaleur (rien que le titre !), le touchorama, le couple qui regarde le JT, l'oxyde de zinc, la blackette et le rabbin… Et puis il y a la longue séance de kung-fu, en voici quelques images

Le sketch : Lycénnees catholiques en chaleurs avec Lenka Novak, Betsy Genson et Nancy Mann :


Contre la vitre, c'est Ushi Digard

Le sketch : Cleopatra Schwarz avec Marilyn Joi

Le sketch Eyewitness News avec Tara Strohmeier :


Le faux cul est un film de  Roger Hanin (1975) avec Bernard Blier. Un peu dans le genre des Barbouzes de Lautner, il y a de bonne scènes et puis Sabine Glazer en agent secret, ce n'est pas si mal, un peu flou sur la photo
 

Mais personne ne semble connaître le nom de la comédienne qui fait un numéro de strip-tease avec un casque prussien sur la tête et sur la musique de la chevauchée des Walkyries de Richard Wagner

L'Empreinte de Dracula (El Retorno de Walpurgis) est un film espagnol réalisé par Carlos Aured, sorti en 1973. Ne cherchez ni Dracula ni un quelconque vampire dans ce film, la personne qui a traduit le titre en français devait avoir fait une overdose de pastis anisé. Cette petite série B, qu lorgne dui côté des productions Hammer Film n'est pas du tout désagréable à regarder même si l'originalité n'est pas vraiment là, et même si Paul Naschy est aussi mou qu'un camembert coulant. Quelques jeunes filles peu avares de leurs charmes égayent le film de leur présence (Inés Morales dans le rôle d'Ilona, Fabiola Falcón dans celui de la blonde Kinga et Maritza Olivares dans celui de sa jeune sœur, Maria).


Maritza Olivares


Fabiola Falcón

Comptes à rebours est un excellent polar de Roger Pigaut (1971) avec Serge Reggiani, Jeanne Moreau, Simone Signoret, Michel Bouquet, Marcel Bozuffi, Charles Vanel, André Pousse, Jean Dessailly (excusez du peu !) Mais saura-t-on un jour qui est cette jeune femme qui se ballade toute nue au début du film ?

Ce monde interdit est un film semi documentaire de Fabrizio Gabella (1963). Ce film fourre-tout commence par dénoncer la publicité, puis la femme, tentatrice éternelle et incarnation du mal, le tout sur un ton pince sans rire et très second degré. Interdit au moins de 18 ans on y voit quelques timides tétons comme celui de la romancière d'histoires érotique Monique Watteau (Alika Watteau)


Monique Watteau  auteur de roman érotiques sous le nom d'Alika Watteau dans son propre rôle et dans son bain

Ils sont dans les vignes est un film de Robert Vernay (1952) avec Line Renaud. Probablement financé par les négociants en pinard de Bourgogne, il taille un costard au lobbie anti-alcoolique en dénonçant son hypocrisie. Ce bon film oublié comprend une mini séquence sexy dont voici quelques images


Un petit passage à Pigalle pour le nouveau président de la ligue anti-alcoolique