MOT DEFINITION
S’arsonner

Se masturber.

Sabatier (Apollonie) Née Joséphine-Aglaé Savatier dite la Présidente (1822-1889), modèle pour peintre et sculpteur, actrice de théâtre et courtisane, on peut admirer son corps au Musée d'Orsay sculpté par Jean-Baptiste Clésinger dans "La femme piquée par un serpent". Emile Zola qui l'admirait à écrit : "elle était nue avec une tranquille audace. Une simple gaze l'enveloppait ; ses épaules rondes, sa gorge d'amazone dont les pointes roses se tenaient levées et rigides, comme des lances, ses larges hanches qui roulaient dans un balancement voluptueux, ses cuisses de blonde grasse, tout son corps se devinait, se voyait sous le tissu léger, d'une blancheur d'écume." Baudelaire en fût amoureux et Théophile Gautier lui écrivit une longue lettre très osée et longtemps "impubliable", mais que la belle s'amusait à lire à ses ami(e)s.
Sacofricosis

(ou sacofricose) : Pratique masculine consistant à découdre ou à couper l'intérieur d'une poche de pantalon afin de pouvoir glisser sa main dans l'ouverture ainsi produite pour se masturber en public sans être découvert (Dictionnaire des fantasmes et perversions)

Sacrilège

Le sacrilège est-il un fantasme érotique ? Pas systématiquement, mais souvent oui. Quand on sait jusqu'à quel degré d'aberration les religions ont traité tout ce qui se rapporte à la sexualité, vouloir se moquer de ces gens là, braver l'interdit et parfois en prenant des risques énormes (Salman Rushdie) peut avoir un côté très excitant.
S'exhiber devant un car de moines qui visitent la tour Eiffel n'est pas un geste très militant, mais ça peut défouler...
On rejoint bien sûr ici l'
exhibitionnisme. Remarquons que le sacrilège n'est pas que religieux : il peut être intéressant de transgresser l'ordre des choses, quel que soit le domaine choisi. Ainsi par exemple, les bandes dessinées érotiques parodiant les aventures de Tintin, n'ont en elles-mêmes strictement aucun intérêt (ni du point de vue érotique, ni du point de vue de la bande dessinée). Ce n'est que parce qu'elles parodient Tintin qu'elles acquièrent toute leur puissance et tout leur érotisme, c'est sans doute cela la magie du sacrilège !

Sacristain 

Mari de maquerelle.

Sacristie Certaines maisons closes possédaient un endroit spécialement réservé aux fantaisies urolagniques voire scatologiques. Je t'emmène à la sacristie, chéri ?
Sacsacbezevezinemasser  Mot forgé par Rabelais pour dire "connaître une femme".
Sade (Marquis de)

Donatien, marquis de Sade (1740-1814).
Une multitude d'ouvrages a été consacrée à ce personnage, à sa vie et son œuvre. Et ce n'est pas en dix lignes de dictionnaire que nous prétendrons conclure le débat autour de cet auteur bourré de contradictions. Nous aurions d'ailleurs choisi de l'ignorer superbement s'il ne continuait pas à être cité, vénéré, adulé à tout bout de champ et souvent hors de propos. Nous nous contenterons de souligner quelques points :
1) Les pratiques décrites dans ses ouvrages (et parfois mises en œuvres dans sa vie privée) s'apparentent au
sadisme pur et simple, c'est-à-dire au plaisir de voir sa victime souffrir gratuitement (et de façon non consentante, est-il besoin de le préciser ?)
2) La lecture de Justine, son œuvre phare, n'est qu'une accumulation de viols, de tortures et de meurtres, tous plus atroces les uns que les autres. Ces descriptions donnent la nausée !
3) Les adeptes du
sado-masochisme qui se référent à Sade, soit se trompent d'adresse, soit censurent dans leurs actes leurs côtés purement sadiques, tout en se délectant de leurs lectures.
Nous passerons sur ceux qui n'ont à la bouche que l'expression "divin marquis", ne retenant du personnage que son anticonformisme et sa liberté de ton !
4) Il est faux de croire qu'il existe un consensus critique sur son œuvre, et si l'opinion de ceux se situant dans la réaction de la pensée ne nous intéressent pas, il faut par contre savoir que des gens comme Simone de Beauvoir, Raymond Queneau ou Elisabeth Badinter ont condamné sévèrement le personnage et ont été pour certains jusqu'à assimiler les pratiques décrites à du nazisme pur.
5) Que Roland Barthes puisse dire que Sade est l'un des plus grands écrivains français, nous parait pratiquer de l'exagération provocatrice, mais même si cela était vrai, le fond n'en serait pas gommé.

Sadisme Mot inventé par le sexologue autrichien Richard von Krafft-Ebing (1840-1902) en référence à l'oeuvre de Sade
Perversion sexuelle caractérisée par la volonté morbide de faire souffrir physiquement ou mentalement une personne qui n'a rien demandé. Peut atteindre des degrés extrêmement graves : les tortionnaires de tous poils sont des sadiques. A ne surtout pas confondre avec sado-masochisme .
Sado-maso

- Employé comme adjectif, signifie l'association de sadisme et de masochisme chez le même individu. Sans être la règle, ce cas de figure est beaucoup plus fréquent qu'on ne le pense généralement.
On est toujours quelque chose et un peu son contraire. On est souvent quelque chose et beaucoup son contraire.
- Employé comme nom, est synonyme de
SM ou de sadomasochisme.

Sadomasochisme Ou simplement SM. Fantaisie sexuelle dont les règles sont élaborées conjointement par un soumis et par un dominateur, le sadomasochisme peut être un jeu, alors considéré comme une mise en scène sexuelle comme une autre ou un état permanent. Dans ce dernier cas, le soumis devient alors un esclave et ce n'est alors plus si marrant.
Safeword Ou "Mot de sécurité" ! Il est de convention dans une séance SM que celle-ci ne peut prendre fin sur intervention du soumis qu'à l'énoncé de ce mot. Par contre tous les "non arrête", "pitié", "stop ", "aie, aie, aie" ou "ça fait vachement mal" ne seront pas entendus. Le safeword est une convention entre le soumis et le dominateur. Il est bien évident que cette pratique est difficilement compatible avec celle du bâillon !
Saigner son cyclope 

Ejaculer.

Saint Aldhelm de Sherborne Ou Aldelme (639-709). Adepte du syneisaktisme, il vécut sous l'escalier d'un bordel en résistant "comme il le pouvait" aux provocations de ces dames qui éprouvaient un malin plaisir à le tenter en dansant lascivement...
Saint Barnabé Ce personnage à l'historicité douteuse qui aurait vécu au 1er siècle serait l'auteur d'une épître liant la pédérastie et la consommation de lièvre en ces termes : "Moïse dit : « tu ne mangeras pas non plus de lièvre. Pourquoi ? Cela veut dire : tu ne seras pas corrupteur d’enfants et tu n’imiteras pas les gens de cette sorte ; car le lièvre acquiert chaque année un anus de plus : autant il a d’années, autant il a d’ouvertures."
Sainte Marie-Madeleine de Pazzi Religieuse carmélite italienne (1566-1607) qui, sous prétexte de mortification demandait à ce qu'on l'attache et qu'on lui coule de la cire chaude sur le corps... On peut donc selon son humeur en tirer soit la conclusion qu'à ce compte là tous les masochistes sont donc des saints en puissance, ou/et que le paradis révèle des plaisirs complètement insoupçonnés...
Elle est la sainte patronne de la ville de Florence, à ne pas confondre avec l'autre Marie-Madeleine, qui est, elle l'une des saintes patronnes... des prostituées !
Salon de massage Aussi dénommé salon de détente et de relaxation. Boutique dans laquelle une masseuse va vous proposer plusieurs variétés de massage. A noter qu'il est inutile de demander à la caisse ou par téléphone si la prestation est érotique, on vous répondra toujours "non". Ce genre d'accommodement ne se fera qu'entre la masseuse et vous. Si les effleurements de la dame vous ont mis en forme, il peut en effet arriver que celle-ci vous propose une finition manuelle, voir buccale.
Salon privé Cabine située à l'intérieur d'établissements tels que sex-shop, boite de strip-tease... et où une fille va vous présenter une prestation sexuelle personnalisée. En France, dans tous les cas, quels que soient les suppléments que vous accepterez de payer, et quelles que soient les promesses qu'on vous fera, il ne pourra s'agir que de masturbation assistée, sans aucun contact sexuel avec la fille. Toute attitude contraire risquant de faire tomber le propriétaire des lieux pour proxénétisme.
Salope S'il y a consensus pour désigner sous ce terme une femme méprisable et sans scrupules, les choses se compliquent bougrement quand la sexualité s'en mêle : On pourra dire d'une "femme de mauvaise vie", "dévergondée" ou "débauchée" qu'elle est une salope ! Mais la connotation variera du tout au tout selon le point de vue de celui qui le prononce. Ainsi, si un époux trahi pourra traiter de salope son ex compagne dans un sens dépréciatif, il pourra employer le même terme dans un sens égrillard pour une femme lui faisant des avances. "La secrétaire du quatrième est une belle salope, il faut que je me la fasse…". Le terme fait partie également du lexique habituel de la coprolalie.
Sandwich Double pénétration
Sangler (une femme)

La baiser, la frapper à coups de queue sans qu’elle s’en fâche. (Delvau, 1864)

Saphiénisme 

Amour des saphiennes (adeptes des pratiques lesbiennes).

Saphiser Pratiquer un cunnilingus (pour une femme).
Satin 

Tribade, gougnotte (Delvau).

Satyriasis Equivalent masculin de la nymphomanie. Exagération pathologique (?) des désirs sexuels qui vont au-delà de la simple conquête dont peuvent se contenter les Don Juan.
Saucisse 

Membre viril… ou fille publique.

Sauna D'origine finlandaise, le sauna est une pièce surchauffée permettant de transpirer. Le terme désigne aujourd'hui les établissements qui possèdent un ensemble d'installations destinées aux plaisirs du contact avec l'eau (douches, sauna, hammam). Nombre de saunas sont d'abord des clubs de rencontres sexuelles.
Sautopafie Néologisme amusant pour nymphomanie ayant pour origine une bande dessinée de Cabu intitulée Catherine saute au paf !
Sauve (Charlotte de)

(1551-1617) Dame d'honneur et membre de l'escadron volant de Catherine de Médicis. Réputée à la cour pour "sa cuisse longue et sa fesse alerte" Charlotte fut (entre bien d'autres) la maîtresse du roi de Navarre (le futur Henri IV) de 1572 à 1577, de François d'Alençon en 1575, (frère du roi Henri III), d'Henri Ier de Guise, (jusqu'à son assassinat en 1588)..., Dans le journal d'Henri III rédigé par Pierre de L'Estoile (1546-1611) et non destiné à la publication  il est écrit que le 15 mai 1577, Catherine de Médicis se fit servir par Mesdames de Retz et de Sauve, "toutes deux nues et ayant leurs chevelures éparses comme épousées". Dommage que la suite n'ai jamais été écrite... Elle fut chassée de la cour par Henri III pour "inconduite effrénée" en 1583.

Savage (Dan) (né en 1964) journaliste et essayiste américain, opposant au conservatisme moral et militant de la cause homosexuelle, marié avec un homme. Il s'est notamment fait connaître pour sa popularisation du pegging.
Savita Bhabhi

Personnage féminin de bande dessinée devenue la première star du porno de l'Inde en 2008. Savita est marié et femme au foyer (bhabhi se traduit par "ménagère") et vit des aventures extra-conjugale à tour de bras. Le scandale autour de cette bande dessinée dans l'Inde ultra conservatrice, puis la censure du site internet qui la diffusait (la porno est théoriquement illégale en Inde) ainsi que la controverse qui s'en suivit n'ont fait qu'en renforcer le succès.

Savonner (une femme)

La baiser, parce qu’ici le sperme sert de savon, ce qui fait qu’elles sont plus blanches que les hommes, au dire de Tabarin. (Delvau, 1864)
Savonnette Technique de masturbation masculine au cours de laquelle le pénis est frotté entre les mains comme s'il s'agissait... d'une savonnette
Scaferlati  Poils, toison pubienne. C’est aussi un tabac brun de grosse coupe
Scaphandre de poche

Capote anglaise

Scatologie Jouer avec le caca. Voir aussi coprophilie et coprophagie.
Schneider (Hortense)

(Catherine Schneider, 1833-1920). Cette cantatrice à succès et muse de Jacques Offenbach (elle créa le rôle titre de la Belle Hélène en 1864) qui changea son prénom en Hortense était fichée par la police comme courtisane Dans sa loge, se pressèrent le Grand Duc Constantin, les rois de Bavière et du Portugal, le Prince de Galles, le Comte de Flandres, Ismail Pacha, Vice-roi d’Égypte. Sa liaison avec ce dernier, lui valut les sobriquets de "La matrone des Fez" et de "La Vénus qu’Ali Pige"...

Schoïnopentaxophilie 

La Schoïno machintruc est une paraphilie plus courante qu'on ne croirait. Il s'agit de l'excitation sexuelle à la vue, à la possession ou à l'idée d'une corde de pendu !!!

Schroeder-Devrient (Wilhelmine) (1804-1860) Cette cantatrice allemande triompha grâce à son interprétation du Fidelio de Beethoven. Elle serait d’autre part l'auteure (du moins de la 1ère partie) des "Mémoires d'une chanteuse allemande", ouvrage d'un érotisme torride, traduit en français par Guillaume Apollinaire et Blaise Cendrars.
Schwanzstuck

Pourrait se traduite littéralement "morceau de queue". Dans le film "Frankenstein Junior" (Mel Brooks, 1974), Teri Garr s'extasie à l'avance d'imaginer que la créature aura un "énorme Schwanzstuck" !

Scopitone

Le scopitone était un juke-box avec image destiné à la clientèle des bistrots. Dans les années 1970, au début des sex-shops, la vidéo n'existait pas, on y trouvait donc d'étranges appareils permettant de visionner un film porno en Super-8 (sans le son) au travers de deux oculaires fixés au mur à hauteur des yeux. La qualité était moyenne et les pannes fréquentes. 

Scopophilie Attirance fortement marquée pour tous les spectacles sexuels : en support média (revues, cinéma, vidéo, Internet) ou en réel (Strip-tease, peep-show...) Le scopophile ne cherche pas à se cacher, ni à surprendre et se distingue en cela du voyeur !
Screwvenir

Mot valise formé à partir du verbe "to screw" (baiser) et du nom "souvenir". C'est donc un synonyme de héphéphilie

Scrotum

Poche externe extensible contenant les testicules, d'où la blague idiote :
"- Qu'est tu as dans ta poche ?"
"- Mes couilles !"

Se faire mousser le créateur Se masturber (pour un homme)

Se faire remplir le troufignon

Expression très explicite que Wilhelm Albert Wlodzimierz Apolinary de Waz-Kostrowicki (alias Guillaume Apollinaire) a utilisée dans son roman les 11000 verges...

Se maroufler le polduk

Se masturber

Se mettre de l’azur aux endosses

(ou se mettre du bleu aux endosses). Se faire maquer (se faire placer sous le contrôle d'un souteneur). Probablement une allusion au maquereau, poisson aux reflets bleus et verts, endosse signifiant jupon.

Se pignoler Se masturber
Se séguer Se masturber (au propre ou au figuré, mais surtout à Marseille)
Séant Postérieur, cul. L'expression "se dresser sur son séant" ne s'emploie que dans le sens ascendant (à partir de la position couchée). On confond parfois avec "céans" qui se prononce de la même façon mais signifie domicile. "S'asseoir sur son céans" ne veut donc rien dire et "le maître de céans" désigne le maître des lieux, et non pas le maître des culs ! Même si le maître de céans d'une bonne table est aussi un maître queux.
Secrétaire (la) Un film de Steven Shainberg (2002) avec James Spader, Maggie Gyllenhaal. Ah ! Ah ! Les ultra-féministes vont en avaler leurs chapeaux. Une histoire de relation sadomaso entre une secrétaire soumise et un avocat dominateur et complexé qui devient une histoire d'amour. Curieusement la clé du film nous est fourni par Peter, l'amoureux éconduit qui ne comprend rien à rien mais qui explique que pour qu'un couple "marche" il faut qu'il y ait compatibilité. Le jeu pervers (mais émoustillant) auquel se livrent James Spader et Maggie Gyllenhaal (fabuleux tous les deux) finira par les réunir dans l'amour. Le réalisateur ne juge pas ses personnages et les montre aussi avec leur défauts (voir la façon avec laquelle Maggie rompt avec Peter), mais assène certaines vérités qu'il est parfois bon d'entendre ("ton corps t'appartient, à toi d'en disposer à ta guise", dira le père de Maggie) ce que font deux adultes consentants ne regardent qu'eux (c'est la conclusion du film), mais la relation SM ne saurait être permanente, ce n'est qu'un jeu qui quand il est terminé fait que l'on passe à autre chose, cependant une relation durable entre deux personnes qui partagent ces jeux est aussi viable que n'importe quelle autre relation. Le film comporte quelques scènes fortes assez réjouissantes (les fessées, la masturbation dans les chiottes, la branlette de James Spader, les scènes de nus à la fin...)
Sein Chacune des deux mamelles de la femme.
Tu trouveras au bout de deux beaux seins bien lourds,
Deux larges médailles de bronze (Charles Baudelaire)
Seins Nus Juste en passant pour fustiger l'extrême imbécillité de certains décrets municipaux de villes balnéaires interdisant les seins nus en dehors de la plage ! Certains étendent même l'interdiction aux torses nus masculins !!
Ce qui serait toléré en certains lieux deviendrait indécent en d'autres, et à 150 mètres d'écart !)
Qu'on nous explique !
 
Seka Née en 1954 (active de 1978 à 1993) Son pseudo signifie "le symbole" en sotho.
L'une des toutes premières vedettes historiques du X américain. Son premier succès fut le film de Phillip Marshak : Dracula Sucks (Lust At First Bite) en 1978. A l'instar d'une Brigitte Lahaie en France elle a su gérer sa carrière dans le long terme, continue à intervenir sur les tableaux de télévision et à défendre les droits des travailleuses du sexe ainsi que la mouvance pornographique.
"Si je changeais n'importe quoi au sujet de mon passé, je ne serais pas la même personne que je suis aujourd'hui, et je m'aime aujourd'hui !"
Sélavy (Rrose)

Le peintre Marcel Deschamp (1887-1968) aimait à se travestir. En témoigne cette photo prise par Man Ray ainsi que la signature de certaines de ses œuvres (Rrose Sélavy étant la contraction de "Eros c'est la vie").

Self-bondage

Pratique consistant à se ligoter soi-même puis à se délivrer seul(e). Dans certains cas, cette libération intervient après une épreuve que l'on s'impose.
Par exemple : mise en scène dans la chambre et clé des menottes à aller chercher au fond du jardin.
Inutile de préciser que cette pratique est dangereuse : à moins d'avoir averti au préalable une personne à l'extérieur, on est seul à pouvoir se libérer !

Selfie  Autoportrait réalisé avec un téléphone portable. "Carole m'a envoyé un selfie bien coquin qui m'a filé le gourdin"
Selfsuck Nom générique regroupant autofellation et autocunnilingus.  Il faut être très souple...
Sénestrochirogame Qui vit dans le péché (langue xyloglotte)
Sentier des saules

Maison de prostitution dans l'ancienne Chine. Un saule désignait une prostituée. Voir aussi Rue des fleurs

Sentinelle d’amour

Maquerelle, entremetteuse (Rabelais)

Sérail

Le sérail n'est pas le harem mais le palais du sultan.
Donné pour information, ce mot est donc hors sujet ici !

Seringue

La pine, avec laquelle l’homme donne à la femme un lavement de sperme (qui est le plus émollient de tous les lavements.) (Delvau, 1864)
Serpieri (Paolo Eleuteri) Ce dessinateur italien né en 1944 a créé le personnage de Druuna (8 épisodes parus de 1986 à 2004) Son héroïne, une belle brune callipyge évolue dans un décor de science-fiction peuplé de monstres étranges. D'abord érotique, son oeuvre s'orientera vers des productions plus explicites. Si y sont abordés les thèmes de l'amour de groupe, du SM et du lesbianisme, la véritable obsession de l'auteur est l'exobiophilie, qui constitue le fond de chaque épisode.

Serrure

La nature de la femme, dont l’homme a la clef dans son pantalon. (Delvau, 1864)

Sex and Food Fantaisies sexuelles avec accompagnement d'aliments.
Le nom savant est la
Sitophilie. (voir Fantasme de dévoration et aussi cet article.)
NB : les godes biologiques ne font pas partie de cette catégorie.
Sex-mariage

Un fantasme plus masculin que féminin est celui de la nuit de noces transformée en nuit d'orgie. Une certaine mode, partie semble-t-il du Canada voit fleurir à présent des "sex-mariages", cérémonies où un couple hétéro ou homo prête serment devant… le Sexe (représenté par une personne connue pour ses mœurs très libérées).
Chacun des "mariés" promet à l'autre de tout faire pour lui donner le maximum de plaisir. La cérémonie se calque sur les rites du mariage "classique" : garçons et demoiselles d'honneur, banquet, buffet… et évidemment la robe blanche... Le fin du fin étant de faire juste après les vœux un petit tour en ville avec voiture décorée, concert de klaxon etc… devant les badauds qui ne peuvent deviner la supercherie, puis de rentrer avec toute la noce à la maison pour l'inévitable orgie finale ! Il est d'usage paraît-il de ne point y prendre de photos. Voir le récit "la marié propose.."

Sex-Shop L'idée de réunir dans un même magasin, magazines, livres et films pornos mais aussi gadgets sexuels et produits aphrodisiaques fut concrétisée pour la première fois au Danemark à la fin des années 1960… D'autres pays suivirent, dont la France au début des années 1970, mais il fallut attendre l'an 2002 pour que l'Angleterre s'y mette ! Si le public est quasi exclusivement masculin, il arrive cependant d'y voir des femmes… Et si la partouse en pleine boutique avec la cliente n'est bien sûr qu'un fantasme, on assiste malgré tout parfois à des scènes assez cocasses. Je me rappelle ainsi ces deux "anglaises" dont l'une examinait un gode sous toutes ses coutures tout en écoutant les explications du vendeur et qui, faussement incrédule le coupait de "- Really ?" très intéressés.  
Sex-toys Ce vocable très branché désigne génériquement tous les gadgets sexuels (godes, vibros, plugs, boules de geisha, doigts chinois, etc...)
Sexisme Sentiment conscient ou inconscient de la supériorité de l'homme sur la femme, pouvant conduire à des conduites discriminatoires ou vexatoires.
Sexolisme Le mot est bâti a partir de sexe comme alcoolisme l’est à partir d’alcool. Ce n’est pas par hasard ! Ce mot est la dernière invention des coincés de la braguette pour qui penser au sexe est toujours anormal, sauf en période de fécondation. Ils avaient déjà trouvé "addiction sexuelle", mais ce n’était peut-être pas assez péjoratif pour eux ? Pour ces gens là, l’intérêt porté au sexe est une maladie comportementale, qu’il convient donc d’enrayer et de soigner... Ben voyons !
Sur Vassilia on est tous sexoliques, fiers de l’être, et on va même peut être en faire une petite chanson !
Sexorcisme

Fait de coucher avec quelqu'un de nouveau pour oublier son ex. Une manière de couper les liens émotionnels qui vous attachaient encore à celui ou celle qui vous a brisé le coeur.

Sexsomnie 

Ce trouble, qui pousse les individus à avoir des relations sexuelles pendant leur sommeil serait beaucoup plus commun que ce qu’il semblerait.

Sexting

Echange compulsif de textos ou de mails à caractère sexuel, souvent accompagnés de photos suggestives. On lit souvent sur le net que ceux qui envoient des photos de leur bite à leurs copains expriment un désir homosexuel refoulé sous des airs de vantardise. Mais on n'a pas vérifié.

Sexualités alternatives Ce sont : l'urolagnie, la bisexualité masculine ou féminine, le travestissement et le transsexualisme, le sado-masochisme (du moins dans sa version ludique), le plaisir anal, les différents fétichismes corporels et para-corporels, le massage érotique, la sexualité collective, l'exhibitionnisme contrôlé, pour ne parler que de ce que nous défendons et illustrons en nos pages.
Shampouineuse 

Prostituée pratiquant la fellation (Dictionnaire de l'argot français).
Un sacré lot, la gonzesse, une shampouineuse de première !
S'écrit aussi shampooineuse (Le parler des métiers) : J'étais attelé à trois raies canons, dont une shampooineuse d'élite. Rien que sa bouche valait de l'or !

Shaving

Acte fétichiste consistant à raser les poils pubiens et les poils du sexe d'un partenaire.
On peut aussi pratiquer le shaving sur soi-même.

She-male Terme anglo-saxon désignant une transsexuelle féminisée notamment au niveau de la poitrine mais ayant conservé son appareil génital masculin.
Sherpette

Faux féminin de sherpa (le vrai est sherpani). Alors que le sherpa aide les alpinistes à atteindre les sommets des montagnes, la sherpette (prostituée indienne ou d'origine indienne) aide l'homme à atteindre les sommets de l'orgasme.

Shibari Vu de l'extérieur, ça ressemble étrangement au bondage. Pourtant, ce n'en est pas l'exact synonyme. Le shibari, spécialité japonaise est bien un ficelage savant à l'aide de cordes de chanvre, mais sans bâillon. D'autre part, il s'inscrit dans une logique de domination psychologique, ce que ne fait pas le bondage.
Shokushu 

Shokushu Véritable terme nippon employé pour ce que nous nommons Tentacle Hentaï et Monster Hentaï.
Ce terme est apparu très tôt car au début la loi japonaise interdisait formellement de représenter deux personnages nus côte à côte, ainsi que les organes génitaux et poils pubiens. Pour remplacer le sexe masculin, les mangakas et doujinkas eurent recours à un artifice : des tentacules, ou autres pseudopodes sexuels et symboles phalliques (des katanas, des aubergines), afin de figurer la verge qui ne pouvait être représentée telle quelle. Aujourd'hui cette loi a été abrogée, mais il arrive que des dessinateurs continuent à l'appliquer en rendant "invisibles" les verges, notamment pour le subterfuge du "viol par l'homme invisible".

Short-time Mot employé dans la prostitution sud-asiatique. Prestation courte d'une heure maximum.
Shunga 

Principe vital de l'antique idéologie japonaise, la sexualité a donné lieu à des représentations génitales d'une crudité absolue. On est loin ici de la gymnastique courtoise entrevue dans l'art érotique chinois. Le sexe, grossi aux dimensions d'un phallus digne d'un Minotaure, élargi comme une mer intérieure, est célébration, but et origine de toute chose. Ce qui frappe, c'est la voracité des amants uniquement occupés au plaisir, le désordre des vêtements et des corps mêlés dans l'instauration d'un nouvel ordre, la débauche de couleurs qui les enflamme. On pense, bien sûr, à L'empire des sens de Nagisa Oshima (1976), plongée sensuelle qui ne peut déboucher que sur la mort. (Issu de l'ouvrage Shunga de Laurence Liban.)

Siderodromophilie Excitation sexuelle procurée par le fait de voyager dans un train ! Ce fantasme conjugue plusieurs facteurs : l'intimité du compartiment et sa promiscuité obligée, exhibitionnisme sans risque du train passant devant les habitations mais aussi les trépidations du train. De nombreux récits érotiques ont le train pour cadre... et également les toilettes des trains...
Simenon (Georges) (1903-1989) L'immortel auteur des aventures du commissaire Maigret se faisait une gloire de ses prouesses sexuelles, jurant avoir connu plusieurs milliers de femmes. La légende lui en attribue 10.000. Amateur (entre autres) de prostituées rieuses et de soubrettes coquines, il assuma complètement son obsession sexuelle, et même sa bigamie lorsqu'il partagea sa vie entre sa cuisinière et sa seconde épouse.
Sinusoïdale 

Inventeur de la première dynamo-électrique, Zénobe Gramme était aussi connu pour son bon sens et son franc-parler. On lui doit cette célèbre maxime : La femme est sinusoïdale, allusion au caractère cyclique des humeurs féminines.

Sirène du Mississipi (la) Film de François Truffaut (1969) contenant une très belle scène d'exhibition automobile jouée par Catherine Deneuve, qui décide brusquement de se mettre les seins à l'air au bord de la route… (ce qui provoquera un accident !)
Siroteuse Prostituée racolant aux terrasses des cafés
Sissification Terme américain : Féminisation forcée, dans le cadre d'un jeu de rôle érotique.
Sissy Terme américain. Au départ péjoratif et destiné à se moquer des garçons ou des hommes ayant un comportement non viril , il est désormais revendiqué comme tel par une partie de la communauté des travestis et des crossdressers. La sissy peut être minimaliste (vêtements, perruque et maquillage) et occasionnelle.
Sitophilie Non savant du sex and food
Six cent soixante six

Position dite du diable ! Ce dernier se positionne en levrette, et les deux officiantes principales du sabbat viennent lui lécher le fondement.
Ça peut donner des idées pour les soirées à thèmes !

Sling Utilisé en SM. Sorte de carré de vinyle, de cuir ou autre matière destiné à être suspendu par ses quatre coins et sur lequel va s'installer un adepte SM qui y sera ou non enchaîné.
Slip-gode

Le slip gode est comme son nom l'indique un slip sur lequel est collé un godemiché. Si le collage est extérieur il aura la même fonction qu'un gode-ceinture, s'il est extérieur il servira à maintenir le godemiché à l'intérieur du vagin ou de l'anus. On parle aussi parfois dans ce cas de "culotte d'amour japonaise". Il existe également des modèles combinés (un extérieur et un ou deux intérieurs).

Slut Mot anglais signifiant "salope".
SM Abréviation de sadomasochisme … pour ceux qui ne le sauraient pas encore !
Smegma

La muqueuse du gland sécrète, en petite quantité, mais de façon permanente, un liquide laiteux, visqueux, odorant, le smegma. Sans un minimum d'hygiène, le smegma s'accumule sur le gland (y compris et surtout sous le prépuce) et peut provoquer des plaques sèches empêchant de décalotter partiellement voire complètement. Les inconvénients dus au smegma sont très probablement à l'origine des rites de circoncision, présents dans plusieurs cultures et religions.
Vulgairement : fromage de bite.

Smirting 

C'est une nouvelle pratique de séduction consistant à flirter tout en fumant à l'extérieur d'un lieu public au sein duquel le tabagisme est interdit (lieu de travail, café, restaurant, etc.)
Le terme est d'ailleurs un mot-valise formé à partir de "smoking" et "flirting", qui désignent respectivement le fait de fumer et de flirter.

Smoking Fétichisme de la cigarette, du porte-cigarette et du cigare.
Tu fumes après l'amour ? Je sais pas... j'ai jamais fait attention...
Avant que la cigarette soit diabolisée, le fait de fumer était pour les femmes un signe extérieur d'indépendance, et c'est sans doute cet aspect qui perpétue le fantasme.
En version masculine, nous ne pouvons pas faire autrement que d'évoquer le "cigare de Clinton" : le dit cigare, après avoir été introduit dans l'orifice vaginal est ensuite porté à la bouche … puis éventuellement fumé s'il n'est pas trop trempé... sacré Clinton !)
Snowballing Echanges de sperme de bouche en bouche.
Social Time

Dans les prestations longues pratiquées par les escorts, le social-time en est la partie "non sexuelle".
Le mot est assez pédant ! Pourquoi ne pas employer tout simplement "convivialité" ou "complicité amicale" ?

Socking Fétichisme de la chaussette (et de la socquette).
Socquettes

Désignation des photos d'adolescentes ou prétendues telles (sachant que sur le Net, toute jeune femme portant des socquettes ou ayant des couettes ne peut-être qu'adolescente)

Socratiser 

Préférer les hommes, à l’image de Socrate (-470, -399), le plus sage des hommes, dit-on, qui préférait Alcibiade, qui en était le plus beau. (Delvau, 1864)

Sodomie

Acte sexuel consistant en une pénétration anale du partenaire. Vient de Sodome, ville citée dans la Bible (avec Gomorrhe) pour la dépravation de ses habitants et qui fut détruite par le feu du ciel.
Pratique homo et hétérosexuelle fréquente. Chez l'homme, la proximité de la prostate donne au sodomisé une jouissance particulière. Chez la femme le plaisir est généralement moins intense avec cependant de nombreuses exceptions.

Sodomisation Les textes érotiques usent et abusent de ce néologisme fabriqué à partir du verbe sodomiser, qui lui-même vient de sodomie ! Les puristes diront donc qu’il s’agit d’un mot inutile voire d’un barbarisme. Pourtant, la consonance moderne de ce terme implique une idée d’action plus évidente que dans le mot "sodomie". Partisans de la règle qui dit que l’usage doit précéder la règle, il faut admettre aujourd’hui que ce mot est entré dans le vocabulaire érotique. La sodomie (voir ce mot) c’est la pénétration anale d’une façon générale, la sodomisation, c’est l’acte en train de s’effectuer.
Sodomiser

Pratiquer la sodomie. Synonymes : enculer, prendre la rondelle, le petit, péter la rondelle, ramoner le cul, prendre par derrière, etc.
Il y a de nombreuses expressions populaires, argotiques ou graveleuses sur cette pratique, ce qui démontre son caractère hautement fantasmatique !

Soixante-dix Lu dans deux ou trois textes : soixante-neuf avec un doigt dans le cul, pour le soixante et onze, il y a donc deux doigts...
Soixante-neuf Pour ceux qui l'ignoreraient encore, le 69 est une position où chaque amant s'occupe buccalement du sexe de l'autre. Si dans la pratique hétéro, l'homme est couché et la femme par-dessus lui c'est uniquement pour des raisons de confort, l'homme étant généralement plus massif que la femme. Mais rien n'empêche d'inverser les rôles ni de le faire en paresseuse, sur le côté.
Employé en tant que verbe dans certains textes érotiques : Ils se soixante-neuvèrent (!)
Solid Sports voir Brown-shower
Solidor (Suzy) Suzy Solidor (1900-1983) fut une chanteuse populaire avant et pendant la guerre de 1939-1945. Elle est aujourd'hui injustement oubliée. En 1937, elle interpréta "L'Opéra de quat'sous" de Bertold Brecht, au théâtre de l'Étoile. Elle chanta avec succès "Johny Palmer", mais aussi une adaptation française de "Lili Marleen", qu'elle chanta devant les soldats de la Wehrmacht, ce qui lui valut de connaître quelques ennuis à la Libération. Elle ouvrit en 1949 le cabaret "Chez Suzy Solidor", rue Balzac (près des Champs-Elysées) qu'elle abandonna à la fin des années 1950 pour se retirer sur la Côte d'Azur. Elle s'est rendue célèbre par son look de garçonne et sa voix très grave, mais surtout pour ses penchants bisexuels qu'elle a clairement affirmés notamment au travers certaines de ses chansons (Chaque femme, je la veux, 1933, Ouvre, 1934 sur de paroles du Sire de Chambley). Elle eut une liaison avec l'aviateur Jean Mermoz et fut l'égérie des nombreux peintres et artistes de sa génération (Man Ray, Dufy, Vlaminck, Picabia, Van Dongen, Foujita, Marie Laurencin, Paul Colin et surtout Tamara de Lempicka)
La photo d'illustration est signée Man Ray
Soljenitsyne (Alexandre)

Ecrivain soviétique adulé dans certains milieux parce qu'il était un dissident déclaré du régime. Il n’y avait vraiment pas de quoi... l'individu se révéla un réactionnaire de la pire espèce, allant même jusqu'à sympathiser avec le dictateur fasciste chilien Pinochet !
Il est cité ici pour être l'auteur de cette phrase épouvantable et d'une rare imbécillité : "On asservit les peuples plus facilement avec la pornographie qu'avec des miradors". A ressortir dans les soirées mondaines si on vous parle de ce triste personnage. Berck...

Solution de continuité 

Nature de la femme, terme hautement technique pour désigner le minou des dames (Dictionnaire érotique moderne, d’Alfred Delvau). Solution doit être pris au sens initial, c'est-à-dire dissolution. Donc dissolution de continuité entre les cuisses = trou !

Somnophilie Excitation érotique provoquée par une personne qui sommeille. Tentation d'accomplir des gestes érotiques avec cette personne. Attention, dans notre série « on vit une époque formidable ! », certains juges considèrent la somnophilie entre époux comme un viol conjugal !  
Soubretat Variante contractuelle des rapports sado-masochistes. Une soubrette va signer un contrat de travail avec ses employeurs où seront mentionnées des obligations à caractère sexuel. Ceci est beaucoup plus courant qu'on ne le pense dans certains milieux. On rencontrera des soubrettes réduites (avec leur accord) en un état proche de l'esclavage (au sens SM du terme) mais aussi des situations très décontractées de gens qui ne pensent d'abord qu'à s'amuser.
Soudrillard 

Libertin (Argot des voleurs).

Soufflet Technique provenant du Gabon. Il s’agit d’un massage anal accompagné d’un léger soufflement buccal, délicatement appliqué par la femme à son partenaire.
Soufflette Ou Souffling ou Blowing. Messieurs, vous a-t-on déjà soufflé sur le zizi, Mesdames vous a-t-on déjà soufflé sur la minette ? Car c'est bien de cela qu'il s'agit ! Je vous assure que quand on ne s'y attend pas, ça fait un drôle d'effet ! La soufflette est parfois utilisée par les danseuses de spectacles érotiques en salon privé, contournant de cette étrange façon l'interdiction de toucher au sexe de leurs clients.
Soumission voir Domination
Soupe à la quéquette

voir rouscailler.

Soupeur

ou soupard.
1 - P
ersonne pratiquant une forme particulière d'urolagnie, c'est à dire l'absorption de pains imbibés de l'urine d'autrui, laissés à cette fin dans les vespasiennes.
2
- Client de prostituée qui récupère le sperme contenu par le sexe d'une fille après une passe. "A l'époque où je dirigeais le 122, j'avais un soupeur qui me prenait trente à quarante foutres à chaque visite." (Fabienne Jamet, One Two Two, 1975, p. 45). Une autre variante consiste pour le soupeur à acheter, voire à récupérer dans les poubelles des préservatifs utilisés et remplis.

Soupirail merdique

tout simplement l'anus
"Vous devez mettre votre tête entre mes fesses, et approcher votre nez du soupirail merdique" (Tabarin cité dans le "Glossaire érotique de la langue Française" de Louis de Landes).

Sourire vertical Raie des fesses !
Sous presse Etre sous presse, pour une prostituée, c'est être occupée avec un client
Soustingue Nouvel argot très tendance pour désigner le soutien-gorge. Prononcez sousstingue !
Souteneur Personne qui vit de la prostitution de filles qu'il prétend protéger. Proxénète.
Soutien-gorge

L'invention date de 1889. C’est Herminie Cadolle qui eut l'idée de dissocier le haut du corset du bas. En 1913, une jeune Américaine, Mary Phelps Jacob, dite Caresse Crosby, eut l’idée de fabriquer un soutien-gorge à l'aide de mouchoirs et d'épingles de sûreté. On ne le portait pas à même la peau mais sur la chemise et il avait tendance à écraser la poitrine. Devant l'échec de sa création, le brevet fut vendu à Warner’s qui réussit à l'imposer en 1931, dans une version proche de ce que nous connaissons aujourd'hui. Certaines personnes (proches des milieux féministes) prônent l'abandon du soutien-gorge, considéré, on ne sait trop pourquoi comme LE symbole de la dictature masculine.
Voici la meilleure façon d'acquérir en peu de temps une poitrine tombante... Les seins n'ayant pas de muscles suspenseurs, leur poids en détend les tissus. L'achat d'un bon soutien-gorge est donc bien la garantie de posséder une belle poitrine pendant de longues années.

Soutien-gorge triangle

Comment un soutien-gorge pourrait-il avoir la forme d'un triangle ? En fait ce sont les bonnets qui l'ont, et miracle de la géométrie, l'échancrure également ! Comme il n'a pas d'armatures, il ne soutient rien du tout et ne convient donc pas aux poitrines "avantageuses". Sa fonction est donc plus sexy qu'utilitaire.
Spa

Désigne soit un bain à remous soit un centre de remise en forme. Ce terme a toute sa place dans notre dictionnaire quand on découvre cette publicité on ne peut plus explicite pour un spa de Bangkok.

Spallanzani (Lazzaro) (1729-1799) : Biologiste italien bien injustement oublié. Il réfuta bien avant pasteur la théorie de la génération spontané des microbes. Il fut le premier a démontrer qu'une fécondation requérait un spermatozoïde et un ovule.
Spanking Pan-pan cucul érotique. Le spanking peut s'intégrer à une séance SM, mais nombreux sont ceux qui isolent complètement le fantasme. Il s'agit en fait d'une fessée au sens large, pratiquée à la main, au martinet, avec des verges, avec un paddle, une brosse à piquants, une raquette de ping-pong, une savate (genre mule chinoise) ou une badine. Le spanking peut se pratiquer sans aucun attachement, le (la) puni(e) se couchant sur les cuisses de la personne fouetteuse.
Spermatogénése Processus de production des spermatozoïdes. La spermatogenèse est en principe permanente et dure 74 jours, elle peut toutefois être interrompue suite un réchauffement des testicules.
Sperme

Liquide visqueux et blanchâtre sortant de l'urètre masculin au moment de la jouissance (éjaculation). Contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas seulement les testicules qui le secrètent, mais aussi la prostate et deux autres petites glandes ! Le saviez-vous ? : un millilitre de sperme contient en moyenne 150 millions de spermatozoïdes !

Spermophagie Action d'avaler le sperme
Spermophile (du grec sperma "semence, graine" et philos "amateur")
1) Rongeur de la famille des écureuils vivant en Amérique du Nord (appelé aussi souslik ou écureuil terrestre).
2) Personne excitée ou fascinée par la vue du
sperme (et par extension, par sa manipulation et son ingestion)
Spermophilie

Excitation/Fascination produite par la vue du sperme et par extension de sa manipulation et de son ingestion.
La fascination des éjaculations faciales est extrêmement répandue, au point que le cinéma X en sur-représente la pratique !

Sphincter

Le mot sphincter est souvent associé à tort à la seule région anale. Ce n'est jamais qu'un muscle circulaire situé autour d’un conduit naturel.
L'anus comporte deux sphincters : l'un externe est un muscle en forme d'anneau qui entoure l'anus, dont il assure la fonction ouverture/fermeture, l'autre interne cerne la petite cavité anale sur environ 3 centimètres. Les sphincters se rétractent par réflexe et sont les premiers obstacles aux différentes pénétrations anales.
Ecrire "Je pénétrais son sphincter" est donc une ineptie, c'est l'anus que l'on pénètre !
Le sphincter vésical contrôle la sortie de l'urine de la vessie.
Il en est d'autres comme autour de la bouche (qu'on appelle aussi muscle du baiser), autour de l'iris, à l'entrée et à la sortie de l'estomac...

Spit Fetish Fétichisme de la salive ou des crachats. L'échange de salive (Spit Swappers) peut être un simple jeu (une extension du baiser baveux). Le crachat en bouche est aussi fréquemment utilisé dans les rapports SM.
Spooning

Désigne la position d'un couple qui s'endort emboîté après avoir fait l'amour en "cuillère"

Sporno 

La rencontre du Sport et du Porno.
Le sporno, c’est un moment d’une fraction de seconde prise par un photographe, un moment où deux athlètes ne forment plus qu’un, un moment insolite et peu commun que les esprits mal tournés tournent en dérision !

Spreading Action d'écarter les jambes de façon explicite.
Sprinkle (Annie) Ancienne prostituée et stripteaseuse américaine née en 1954 ainsi qu'une ancienne actrice de films X. Elle est à ce titre l'une des rares femmes de la profession a avoir tourné des films avec des transsexuelles. Elle revendique sa bisexualité, n'a jamais renié son passé et elle est aujourd'hui productrice, artiste, essayiste et une militante infatigable des droits des travailleuses du sexe. Sa prestation dans Alpha Blue de Gerard Damiano est restée mémorable.
Squirting 

Ejaculation féminine à la sauce porno. C'est la vision de l'industrie du porno sur le phénomène des femmes-fontaines.

SSC Acronyme signifiant Safe, Sane and Consensual (sain, sûr et consensuel). Le SSC comporte des règles et codes qui régissent les jeux BDSM dans le bien des intérêts de tous, dominants ou dominés.
SSR Sexualité Sans Risque = rapport protégé.
St. Cyr (Lili)

L'une des vedettes du strip-tease de la seconde moitié du XXe siècle. (1917-1999). Elle a travaillé en club à Las Vegas avant de se produire à Montréal. La législation de l'époque interdisait aux danseuses de quitter la scène avec moins de vêtements qu'à leur arrivée. Elle détourna la loi en commençant son numéro dans une baignoire remplie de bulles puis en se rhabillant. Les curés québécois, furibards la traînèrent en justice mais perdirent le procès.

Star Babe Un film d'Ann Perry réalisé en 1977 et tombé bien injustement dans l'oubli, puisqu'il s'agit du premier porno SF. Le film est fauché, les décors et les costumes aussi, mais les filles sont belles et il se dégage de la vision de ce nanar une impression de kitch tout à fait réjouissante. Ajoutez à cela de superbes images d'une précision calculée au centimètre carré de peau près, vous obtiendrez un chef d'œuvre du genre, qui en plus ne manque ni d'humour ni d'innovations. Génial je vous dis ! Plus de détails ici.
Staurophilie Fantasme sexuel lié aux croix et aux crucifix.
Stéatopyge Qui a de grosses fesses. Le mot est construit comme Callipyge, on ne doit donc pas dire "une femme aux fesses stéatopyges" mais une femme stéatopyge.
Steinheil (Marguerite) (1869-1954), mariée au peintre Adolphe Steinheil. Le couple ne s'entendant pas, ils optent alors pour une vie séparée mais sans séparation officielle. Sa compagnie est recherchée par les artistes à la mode et son salon est fréquenté par Gounod, Lesseps, Massenet, Coppée, Zola et Loti. Courtisane de luxe, elle devient (entre autres) la maîtresse du Président de la République Félix Faure, qui décédera dans ses bras au Palais de l'Elysée en 1899.
En 1908, elle se retrouve au milieu d'une affaire assez embrouillée : sa mère et son mari sont retrouvés morts chez elle. Elle est d'abord soupçonnée sans suite avant que l'affaire ne rebondisse : elle sera jugée pour meurtre mais acquittée
Stercoraire 

"Pervers" sexuel dont l'émotion érotique est liée à la vue, à l'odeur ou à la manipulation de matières fécales. La perversion des stercoraires se relie directement au fétichisme du corps et est souvent associée au masochisme ...

Stewart (Cathy) (Catherine Greiner, 1956-1994). Actrice X, contemporaine de Brigitte Lahaie et de Karine Gambier, cette jolie brune, très souriante a tourné de 1975 à 1984 pour les plus grands réalisateurs du genre (Lansac, Payet, Ricaud). Elle fera une courte incursion dans le soft sous la direction de Jean Rollin avant de se retirer des plateaux. Elle fut l'une des rares actrices X à accepter de tourner des scènes hard avec des transsexuelles. Elle serait décédée de "mort naturelle".
Sthénolagnie 

Adoration de la puissance musculaire (fétichisme nommé d’après la charmante aînée des trois sœurs Gorgones, Sthéno, qui signifie puissance en grec ancien).
on a aussi
Culturistophilie et le très amusant Tarzanophilie

Sticking Fétichisme vestimentaire du collant.
Stocking Fétichisme vestimentaire des bas. Ce fétichisme est l'un des rares à s'accompagner d'un contre-fétichisme, celui du collant ! La plupart des fétichistes des bas vouent en effet une haine viscérale à ce bon vieux collant… qui a pourtant ses propres fétichistes !
Straight Le mot français proposé est hétéro-normatif, ce qui veut sans doute tout dire… Le straight considère que seule l’hétérosexualité est "normale". Les attitudes déclarées déviantes (homosexualité, bisexualité, travestisme... etc) sont donc à ce titre et suivant les individus, combattues, rejetées, ou tolérées avec condescendance.
Strap-on (ou Strap-on dildo) voir gode ceinture
STRASS Syndicat du Travail Sexuel. Il fut  créé en 2009 par des travailleuses du sexe lors des Assises européennes de la prostitution qui se tenaient alors à Paris, rassemblant des travailleuses du sexe, rejointes par des juristes, des travailleurs sociaux, des sociologues, etc.
Streetwalker Prostituée de rue
Stress Post éjaculatoire

Chez la plupart des hommes, (mais pas tous), immédiatement après le paroxysme du plaisir que constitue l'éjaculation, suit une période plus ou moins longue où la libido est réduite à néant. Chez certains, ce phénomène va s'accompagner de manifestations diverses : besoin de tendresse, intense émotion, hilarité, coup de pompe. Jusque là, rien d'extraordinaire. L'affaire se complique quand le plaisir jaillit lors de séances considérés comme hors norme. L'homme peut alors se révolter de différentes façons contre lui-même, contre ce qu'il a fait, et dans le cas d'un couple contre son complice : "J'ai sucé Paul jusqu'à la jouissance, il a poussé un râle plaisir d'une rare intensité, puis me demandant de quoi s'essuyer, il s'est empressé de réajuster ses vêtements en me disant qu'il avait assez perdu de temps avec moi...." (un lecteur).
A deux, la seule solution est la parole : se persuader qu'il n'y a rien de honteux entre deux personnes qui prennent un plaisir réciproque. Seul, c'est évidemment plus dur… car là aussi il faut parler, et le web constitue sans doute dans ce domaine une excellente réserve d'interlocuteurs.

Stretching

Agrandir un piercing pour mettre un anneau plus gros afin d'accrocher des poids aux petites, aux grandes lèvres ou ailleurs.
Dans notre série, chacun son truc !

Stringophilie voir miniculotophilie
Strip-tease

De strip (déshabiller) et tease (taquin). En français on dit aussi "effeuillage". Une tradition qui fout le camp ! Un strip-tease n'est jamais qu'un très long déshabillage, où la fille joue avec les nerfs du spectateur s'amusant à retarder sans cesse l'enlèvement des pièces, le tout accompagné de musique plus ou moins lascive.
Le premier strip-tease de l'histoire est raconté dans la Bible : plutôt gore, puisque Salomé, après s'être déshabillée devant Hérodias demande en échange la tête (au sens propre) de son ami Jean-Baptiste, s'en empare et continue de danser avec !
L'appellation date de l'époque la ruée vers l'or aux Etats-Unis. Les spectacles prodigués dans les saloons n'avaient alors pas grand-chose à voir avec ce qu'on nous montre dans les films de western.
En France, l'origine est controversée : on cite souvent 1884 au musical de Paris ou 1893 au bal des 4'z'Arts avec Sarah Brown. On sait aussi que la danseuse Gaby Deslys fut l'une des premières à le pratiquer (mais comme elle est née en 1881, ça ne se recoupe pas...)
Le succès ne vint véritablement qu'en 1951, date à laquelle Alain Bernardin présentera ce genre de spectacles au Crazy Horse Saloon sur les Champs Elysées. Un strip-tease pouvait alors durer jusqu'à 20 minutes.
Désormais, dans les spectacles érotiques on se fout trop vite à poil ! Que voulez-vous, aujourd'hui, tout le monde est pressé !

Stroking Caresses, frôlements. Technique des salons de massages (ou de détente et relaxation) où le massage est remplacé par un effleurement manuel de l'ensemble du corps.
Stupre 

Débauche honteuse, avilissante. Se jeter, se vautrer dans le stupre.

Stygiophobie

(De Styx, le fleuve des enfers dans la mythologie grecque) Peur de l'enfer. "Aujourd'hui le sexe, demain l'enfer !" Annonçait un tag parisien. Pauvres gens qui se privent de sexe par peur de l'enfer, mais heureusement pour eux, ils ont tout de même le droit de consommer du chocolat (avec modération)
Subligaculum Art de porter le pagne (subliga), à la façon notamment des gladiateurs.
Subspace Etat de conscience modifiée d'une personne soumise, qui se produit grâce à un afflux d'endorphines secrétées par l'organisme soumis à la douleur ou à des émotions particulièrement fortes. Cet état abolit toute volonté ou possibilité de réaction de la personne qui y est plongée. Il n'est pas dangereux en lui-même s'il est bien géré de part et d'autre.
Le même phénomène peut se produire chez la personne dominante, on parle alors de Domspace. Celui-ci est dangereux car personne ne pourra plus alors contrôler le dominant qui y sera en proie.
A ne pas confondre avec subespace qui est un concept de science-fiction !
Succube  Homme qui consent à servir de femme à un autre homme, et qui fait le dessous pendant qu'il fait le dessus.
Suce-arium Invention d'un sauna parisien : une planche en bois est posée au bord du jacuzzi, façon glory-hole, pour qu'on se fasse sucer debout par un mec, les pieds dans l'eau, en pleine lumière et en public.
Sucer Mettre en bouche en jouant des lèvres et de la langue. L'action de sucer est la "succion" ("sucement" étant considéré comme vieilli, et "suçage" comme un néologisme)
Suçothérapie Terme apparu en 2005, où pour sauver son couple, menacé par la routine et l'absence de communication, une jeune femme, a instauré une fellation tous les deux jours durant deux mois. Pourquoi seulement deux mois ??
Sucre  Sperme (Rabelais).
Sucre d’orge Membre viril (Delvau)
Suctusstrupratie Mot savant pour l'auto suçage des seins.
Mais où vont-ils chercher tout cela ?
Sun-dome

Dans le vocabulaire des arts martiaux, sun-dome signifie "contrôle". Dans le vocabulaire du sexe aussi. C’est une pratique érotique typiquement japonaise qui consiste à se masturber jusqu’au point extrême du plaisir et… à stopper net juste avant l’éjaculation.

Super-8 Dernier des formats de films argentiques "non professionnels". Tout cela était horriblement cher (caméra, pellicule, développement, projecteurs). Les premiers super-8 porno destinés à être commercialisés venaient du Danemark et ont d'abord circulé sous le manteau en France avant d'être autorisés. La plupart des studios de passes des prostituées étaient équipés de projecteurs qui faisaient un bruit épouvantable et tombaient souvent en panne, mais cela permettait au client de bien s'exciter. Les sex-shops avaient leur propre système de projection dérivé des scopitones. Depuis, le VHS puis le DVD ont rangé tout ça au rayon des techniques obsolètes.
Switch Personne qui peut permuter les rôles dans un rapport à deux : actif ou passif, soumis ou dominateur...
Swinger Et bien non, il ne s'agit pas d'un musicien qui joue du swing, mais d'un échangiste ! Le nom de la célèbre revue "swing" vient d'ailleurs de là !
Sybarite

Désigne une personne s'adonnant au sybaritisme, c'est à dire une doctrine philosophique prônant la recherche du plaisir, de la luxure... et l'indiscipline.

Sybian Dispositif de masturbation avec télécommande mis au point par Dave Lampert dans les années 1980. Il est constitué d'une selle en forme de siège comportant un moteur électrique, un régulateur de vitesses, et un porte-accessoires. Si l'accessoire de base est le godemiché classique, il existe aussi des double-godes, des plugs, des doigts en latex...
Syndrome de Benjamin

(En référence au psychologue américain, Harry Benjamin, 1885-1986), ce syndrome prétend définir de façon nette, ce qu'est le transsexualisme, et part du principe qu'il s'agit d'une souffrance qu'il convient de traiter à l'aide de réponses psychologiques, médicales et/ou chirurgicales afin de mettre en adéquation le sexe et le genre de la personne. Benjamin fut considéré à son époque comme un pionnier puisqu'il fut l'un des premiers à s'intéresser au sujet. On estime aujourd'hui qu'il est complètement dépassé, notamment en raison des présupposés de sa démarche assimilant le transsexualisme à un trouble psychologique.

Syndrome de Koro Peur de voir son zizi disparaître.
Syndrome de la grande souffrance Névrose obsessionnelle présente chez certains sociologues, psychothérapeutes et féministes qui n'arrivant pas à admettre qu'on puisse avoir d'autres valeurs que les leurs, récusent toute bonne foi à ceux qui les expriment. "Cosi fan tutte est une tragédie car derrière le masque de la farce, se cache une grande souffrance..." Cette attitude conduit par exemple à justifier le fait qu'on ne tienne pas compte de la parole des prostituées dans les débats qui les concernent. Va souvent de paire avec le syndrome de Linda Lovelace.
Syndrome de la psyché

Excitation provoquée par son propre reflet dans un miroir. La scène centrale du "Livre Blanc" de Jean Cocteau (1928) repose sur un tel moment de plaisir solitaire devant une glace de salle de toilettes.

Syndrome de la vessie timide voir Parurésie
Syndrome de Linda Lovelace Névrose obsessionnelle présente chez certains sociologues, psychothérapeutes et féministes qui s'acharnent à vouloir trouver absolument un rapport de cause à effet entre le fait de s'être fait tripoter dans son enfance par un parent (ou un voisin, un ami de la famille...) et celui de pratiquer un métier du sexe.
Syneisaktisme Forme de mortification psychologique pratiquée par des moines consistant en une promiscuité chaste avec une (ou plusieurs) femmes. (Voir Robert d'Arbrissel et Saint Aldhelm de Sherborne.) Comme toute forme d'ascèse ou de mortification, le plaisir masochiste est bel et bien présent (qu'il soit conscient ou nom) et dans le cas présent on n'est pas loin du déni d'orgasme.
Syrinx  Flûte, membre viril (Rabelais)

Page mise à jour le 04/01/2016 23:29