MOT DEFINITION
Mac

Diminutif de maquereau. Terme d'argot pour proxénète.
Accessoirement abréviation de Macintosh : Je suis toujours sur mon mac !

Mac Orlan (Pierre)

Cet écrivain et parolier français (1882-1970) fut membre de l'académie Goncourt et écrivit sous son véritable nom (Pierre Dumarchey) de nombreux ouvrages érotiques souvent orientés S.M. comme Le Masochisme en Amérique, La Comtesse au fouet, Les Grandes flagellées de l'histoire, Lise fessée...

Machine à laver

(the Washing Machine) : une des techniques du handjob. (masturbation)  

Macrotin (ou maquereautin) : jeune souteneur.
Madame Poupoule En 1898, Henri de Toulouse-Lautrec élut domicile au bordel situé au 6 de la Rue des Moulins dénommé justement "La Rue des Moulins" ou "La Fleur Blanche". Il y peignit quelques-unes de ses pensionnaires, notamment Madame Poupoule, une belle prostituée aux cheveux roux. Ce qui est remarquable, c'est que Toulouse Lautrec assumait sans aucune hypocrisie ses obsessions sexuelles.
Madeleine

(ou Marie-Madeleine) : Désigne une ancienne prostituée, en référence à la Marie-Madeleine biblique qui pleurnicha tellement son repentir qu'elle put laver les pieds du Christ avec ses larmes avant de les sécher avec ses cheveux (une belle histoire pour fétichistes). L'expression "pleurer comme une madeleine" a la même origine.

Magasin de blanc Ancien mot de code pour les bordels, sans doute à cause de la quantité phénoménale de sperme qui y est déposée. (Aristide Bruant)
Magasin de fesses Bordel (Aristide Bruant)
Magic Wand La Rolls Royce des vibromasseurs : Apparu vers 1985 aux Etats-Unis, il est disponible depuis peu en France, il s'agit d'un sex-toy à deux vitesses qui se branche sur le secteur rendant les vibrations plus intenses et plus constantes. La tête vibrante en forme de boule arrondie et à la texture douce dispose d'une large surface de massage pour stimuler les zones érogènes. L'orgasme est garanti (par qui ?) en un temps record.
Mahu

Nom donné aux jeunes travestis polynésiens. Intégrée depuis longtemps dans la société, leur existence rendit perplexes les navigateurs du 18ème siècle et troubla Paul Gauguin qui les peignit (le personnage central du tableau ci-joint peint en 1902 et intitulé "contes barbares" est un mahu). Les mahus sont "repérés" dès l'enfance en raison de leurs traits féminins et à ce titre élevés de la même façon que les filles. (voir aussi Rae Rae)

Maidalchini (Olimpia)

(1594-1657) Belle et intrigante, elle se débrouille à l'âge de 50 ans pour influencer l'élection du pape Innocent X. Elle deviendra ensuite sa maîtresse, puis dominera complètement ce dernier à tel point que l'on a pu dire qu'à cette époque, l'Eglise Catholique était dirigée par une papesse. A la mort du pape en 1655, ses tentatives de séduction auprès de son successeur, Alexandre VII, n'aboutiront qu'à son bannissement du Vatican. On ne peut pas réussir à tous les coups.
Un film où Ava Gardner aurait joué son rôle ne resta qu'à l'état de projet, mais il inspira le portrait ci-contre.
Pour en savoir plus.

Maïeusophilie Attirance sexuelle vers les femmes enceintes...
Maintenon (Mme de) (1635-1719) Dans notre série comment se torchaient-elles ? La marquise de Maintenon, épouse de Louis XIV le faisait avec de la laine de mérinos !
Maison close

Établissement de prostitution.
Les maisons closes ont existé en France jusqu'à leur interdiction (loi Marthe Richard de 1946). Il en existait de très nombreuses et pour (presque) toutes les classes de la société. Le client choisissait sa "fille" dans un salon puis montait en chambre avec elle. Le gros reproche fait à ces établissements était la condition des prostituées, peu libres de leurs choix, de leurs mouvements et de leur initiatives... Mais on a préféré fermer que réglementer...
Il existe aujourd'hui des établissements analogues, notamment en Allemagne, en Espagne, en Suisse, en Grèce, en Nouvelle Zélande..., mais dans lesquelles les prostituées ont plus de liberté.

Maisons vertes

Ou "seiro"en japonais :  Désignait à l'origine les demeures des dames japonaises de haut rang, dont les murs étaient recouverts d'une laque bleu-vert. Le sens évolua ensuite pour désigner les maisons des courtisanes de Yoshiwara.

Maitre queux. (avec un x à la fin) Ce n'est ni un expert ès-bite, ni le surnom d'un dominateur à l'ego surdimensionné, mais tout simplement un chef cuisiner.
Maîtresse Convention de langage (d'ailleurs non systématique) par laquelle le soumis désigne et interpelle sa… maîtresse !
Maîtresse (2) Film de Barbet Schroeder avec Bulle Ogier et Gérard Depardieu (1975) illustrant à sa façon ce qu'est le SM non permanent !
On cite souvent cette scène où après une séance plutôt sévère entre maîtres et soumis, tout le monde se retrouve à table pour prendre une collation. Ogier passe alors un plat à Depardieu qui le prend en répondant très humblement : "Merci maîtresse !", provoquant un éclat de rire général. On explique alors à ce dernier que la domination étant terminée, ce genre de civilité n'est plus de mise et que donc pour le moment il n'y a plus de maîtresse.
Maîtresse Toilette (Mistress Toilett) Dominatrice spécialisée dans les jeux de "toilettes", le soumis étant transformé le temps d'une séance en WC humain.
Maljoint  Un des innombrables synonymes du sexe féminin. (Nouveau lexique érotique, illustré par Otusé, édition "L'Archange Minotaure", page 110).
Malone (Molly)

Cette belle jeune femme irlandaise aurait vécu au XVIIe siècle et serait décédée d'une maladie "professionnelle".
Marchande de coquillages le jour et prostituée la nuit, elle fut si populaire que les irlandais lui érigèrent une statue à Dublin en 1987, à l'occasion du millénaire de la ville.

Mamasan Non donné aux gérantes d'établissement de plaisir en Thaïlande.
Mamelon Extrémité du sein comprenant l'aréole et le téton.
Mamelue Qui possède de grosse mamelles. Vingt Dieux, qu'est-ce qu'elle est mamelue, la Fernande !
Mammagymnophilie voir "Cinépimastie"
Mammophilie Passion immodérée pour les seins des femmes. Sa variante axée sur les seins volumineux est nommée hypermastie.
Manche

(n. masc) Sexe masculin, et plus particulièrement la verge.
la journaliste Florence Aubenas prise en otage en Irak en 2005, raconte que, le jour de sa libération, dans le premier avion, le pilote lui a proposé de prendre le manche. Elle lui répondit : "Non, c’est pas ma période"...

Manger la menteuse

S'embrasser profondément sur la bouche.

Manivelle du sapeur Dans "Les petits mots inconvenants" de Jean-Claude Carrière, l'un des innombrables qualificatifs du zizi.
Mangeoire La mangeoire fait partie de l'arsenal BDSM. Le soumis peut partager le repas de sa maîtresse mais il hors de question qu'il partage sa table. Il mangera donc par terre, à ses pieds dans une mangeoire, comme un chien.
Manuel

Qui s'accomplit avec la main (Travail manuel, finition manuelle.) "Rien de tel qu’une belle paire de fesses pour redécouvrir les vertus du travail manuel" (Philippe Bouvard)

Manueliseuse  Qui se masturbe. Synonyme de branleuse, manieuse, manipulatrice, narcisse, ce mot est bien plus joli que handjobeuse.
Manustupration Littéralement : le stupre de la main. Ancienne forme du mot masturbation, qu'on trouve notamment dans les "Confessions" de Jean-Jacques Rousseau.
Maquer 1) Contrôler une prostituée (se dit uniquement du proxénète)
2) Etre sous la tutelle d'un proxénète : Sonia est maquée avec Georges
Maquereau Proxénète. De maque qui signifiait vendeur, marchand au moyen âge (et qui a donné maquignon et maqueriau) Le maqueriau est donc un maquignon de femme. La confusion avec le poisson ne date que du 19ème siècle avec l'altération de l'orthographe.
Maintes fois porté au cinéma, le personnage du maquereau a été immortalisé par l'interprétation magistrale de Louis Jouvet dans "Hôtel du Nord" (Marcel Carné, 1938)
Maquerelle (ou Mère Maquerelle par analogie avec la Mère supérieure d'un couvent). Tenancière de bordel
Maraichinage  Technique de drague. Dans certaines régions de France comme en Vendée, la drague était appelée "maraichinage". Elle consistait à inviter sa promise sous son parapluie pour échanger un chaste baiser à l'abri des regards des anciens.
Marchandisation du corps

"Notre corps n'est pas une marchandise" clament les féministes en dénonçant ce concept. Quand elles écrivent "corps" elles pensent "sexe" (ou corps sexué). Pour elle le sexe est un domaine particulier, intime, sacralisé. Le "marchander" serait donc une infamie, alors que marchander son intelligence, son talent, son savoir-faire, ses compétences, sa force de travail serait acceptable ! Dans un article pertinent sur la pornographie (mai 2013) ce concept est qualifié de "tarte à la crème bien dégoulinante"

Marché aux esclaves Le marché aux esclaves est avec le harem, l'un des grands fantasmes moyen-orientaux qui a pris naissance au XVIIIème siècle, pour aboutir aux oeuvres de grands peintres orientalistes comme Gérôme (1824-1904). Fantasme de domination absolue sur la femme ? Sans doute ! En effet, avec la femme-esclave presque tous les interdits disparaissent, d'ailleurs quel est l'homme qui ne souhaiterait posséder une telle esclave - rien que pour son plaisir - et ne mérite-t-elle pas déjà la fessée ? Fantasme exclusivement masculin, pas si sûr ! Pourquoi une femme ne rêverait-elle pas de posséder des esclaves ? Quand au fantasme d'être esclave, il existe également.
voir le récit "Trente et un chameaux"
Marcher derrière sa bite

Etre en rut (Jean Carmet)

Marcheuse  Prostituée qui trotte sur le trottoir.
Margauderie Croustillerie (et par extension établissement de plaisir). "Ledict Françoys premier, lequel estoyt friand de ces margauderies, estima la rencontre bien drolaticque'' (Balzac, les contes drolatiques)
Marguerite Cercle constitué par un groupe pratiquant fellation, cunnilingus et anulingus.
Marguineton  Prostituée. (Aristide Bruant)
Marie-Antoinette

Reine de France et épouse de Louis XVI (1755-1793), particulièrement impopulaire et raccourcie définitivement par la Révolution. Elle aurait eu, dit-on, de fortes tendances bisexuelles, dont une liaison charnelle avec la Duchesse de Polignac.
Ce dictionnaire n'ayant aucune vocation historique, ce qui nous intéresse ici et dont personne ne parle, c'est son tour de poitrine (120 cm !) La même mensuration que Jayne Mansfield ! Mais elles eurent un autre point commun : en effet Jayne mourût elle aussi décapitée (par accident, une plaque de tôle s'étant détachée d'un camion précédant sa décapotable !)

Marie-Salope A l'origine désigne un bateau destiné à transporter en haute mer les vases, sables et autres saloperies extraites par dragage. Désigne aujourd'hui une "salope" qui ne se prénomme pas forcement Marie.
Marion Saga de 15 volumes érotiques parue entre 1974 et 1976 aux éditions Euridif, dans la collection Diane. Cette série, qui illustre les aventures érotico-historiques d'une sensuelle jeune personne dans l'Angleterre du 18ème siècle, est un petit bijou d'intelligence, de sensualité, d'aventures passionnantes et d'érotisme torride. En comparaison, la série des Angélique fait plutôt fade figure !
Ces récits furent signés par un certain Ugo Solenza, qui n'est autre que le prolifique et talentueux G.J. Arnaud, auteur entre autres de la Compagnie des Glaces ! Qu'attend-on pour rééditer cette petite merveille ?
Marjolles 

Les testicules. In Rabelais

Marlou A l'origine signifiait un proxénète violent et sans scrupules. Aujourd'hui le terme peut signifier simplement un amant ou un concubin
Marmotte  Sexe d'une prostituée. (Source : Le parler des métiers, Pierre Perret). Tu te rends compte, il m'a versé des arrhes pour que je laisse repousser les poils de la marmotte !
Marshall (Angela)

(née en 1973 ?). On ne sait pas grand-chose d'elle. Modèle américaine ou canadienne selon les sources, elle avait dit-on 25 ans en 1998 quand elle fut l'une des protagonistes d'un canular publicitaire lancé pour le compte d'une galerie d'art londonienne et monté par Alex Chappel et David C. West. Un communiqué adressé à l'ensemble de la presse britannique y expliquait la présence de l'artiste Angela Marshall. Celle-ci lançait un prétendu nouveau mouvement artistique, le Fuckart & Pimp dont le principe était que chaque œuvre proposée était considérée comme incomplète si l'acheteur n'avait pas une relation sexuelle préalable avec l'artiste. Quasiment toute la presse britannique tomba dans le panneau. (plus de détails ici).

Martinet On retrouve ce mot dans plusieurs dictionnaires de marine depuis le 17e siècle. Il s'agissait d'un faisceau de cordages qui soutenait les vergues et qui était également utilisé pour châtier les marins indisciplinés en les flagellant. Dans le martinet tel qu'on le connaît aujourd'hui on a juste gardé l'idée du faisceau (entre 10 et 20 lanières). Le temps n'est pas si lointain où chaque famille en possédait un. De nos jours, son usage est considéré comme de la maltraitance... Mais on en trouve en sex-shop, le martinet faisant partie de la panoplie de base des rapports BDSM. Il reste l'un des instruments de flagellation les moins dangereux et les plus faciles d'utilisation.
Maryland  La foufoune, ou plutôt, par analogie au tabac ses poils.
Masculin-Féminin

Film de Jean-Luc Godard (1966) avec... Chantal Goya ou sont abordés les thèmes de l'avortement de la contraception, du plaisir, de la prostitution, de la pudeur... ce qui lui vaudra une interdiction au moins de 18 ans)!
Mais là n'est pas notre propos ! Jetons un coup d'œil sur le sexe de quelques mots.
On dit : LE maquillage, LE rouge à lèvres, LE sac à main, LE soutif...
Surtout ne pas y penser quand on se travestit !
Par contre on dit LA virilité, LA barbe, LA moustache, LA bite, LA quéquette, LA pine, LA couille (mais LE testicule)...

Masochisme Mot inventé par le sexologue autrichien Richard von Krafft-Ebing (1840-1902) en référence à la vie et à l'oeuvre de son compatriote, Leopold von Sacher-Masoch, (1836-1895)  auteur de "La Vénus à la fourrure", (qui protesta contre l'utilisation de non nom...)
Fantaisie sexuelle caractérisée par le besoin de se faire mal , physiquement et/ou psychologiquement (ou plutôt de sublimer sa douleur et/oi son humiliation).
Massage érotique

Massage pratiqué soit en privé, soit dans un salon de massage par une masseuse parfois entièrement nue. Son ambition est de cumuler les bienfaits du massage traditionnel et ceux du contact érotique.
Dans la réalité, le massage lui-même n'est souvent qu'un prétexte, voir un rituel, ce qui ne l'empêche nullement d'être désagréable. Il peut être remplacé par des effleurements manuels !
Il existe plusieurs variétés de massage, la plus connue étant le
body-body.
Il existe également le massage à l'espagnole (avec les seins), à la grecque (avec les fesses), à la californienne (avec les mains), à l'hawaïenne (sous la douche), à la française (uniquement avec la bouche), à la danoise (avec les cuisses) et à la suédoise (avec les doigts)... Le massage à l'anglaise s'accompagnera lui, de petites misères (pincement des seins, fessées, badines, voire bougies, ou orties).
Dans la plupart des cas et à l'exception de quelques caresses, le massé reste passif.
La finition (optionnelle) sera manuelle ou buccale !

Masser son pape Se masturber (pour un homme)
Masturbation Excitation manuelle des organes sexuels. La masturbation peut être pratiquée de façon solitaire, collective ou réciproque (voir dossier).
Au cas où on aurait eu des doutes, le pape Benoît XVI, confirma dans un joli petit fascicule que l'église considérait encore la masturbation comme une perversion !
Matriarche

Femelle dominante d'une horde animale.
Femme dominante dans une famille, un clan, une tribu, une entreprise ou toute autre structure sociale.

Mazophallation voir "Cinépimastie"
Méat Il n'est pas utile de rajouter urinaire, le méat ne pouvant être autre chose. En anatomie, le méat est l'orifice extérieur de l'urètre. C'est du méat que va jaillir l'urine (chez les deux sexes) et le sperme (chez l'homme - of course).
Meeting En jargon de l'escorting, c'est le temps passé avec l'escort.
Mélangisme Il existe plusieurs définitions de ce mot, parfois contradictoires. Retenons celle rencontrée dans les clubs libertins et sur la plupart des sites web :
Le mélangisme est une pratique d’amour en groupe où différents couples s’ébattent côte à côte. Les attouchements et caresses sont permises entre tous les participants, par contre les pénétrations ne se font qu’entre couples constitués. La situation est moins claire en ce qui concerne les relations orales : certains mélangistes les prohibent hors couple, d’autres les acceptent...
Melliflueux Doux, suave. "Ce soir je caresserai la peau melliflueuse de Mélissa"
Membru  Qui a le membre fort gros
Mémérisation

Je ne sais plus où j'ai dégoté cette expression. Il y a "mémérisation" lorsqu’une femme décide qu'elle n'a plus à plaire. Il se produit alors un curieux phénomène de changement de look, souvent brutal (coupe de cheveux dégageant bien les oreilles, lunettes tarabiscotés éventuellement avec chaînes, absence volontaire de sourire…).
Se produit souvent autour de la cinquantaine (sans qu'il y ait un lien automatique avec la ménopause), mais peut dans certains cas intervenir très jeune, y compris parfois à l'annonce de la première grossesse.
Dans les sociétés dites occidentales, la "mémérisation" semble reculer et il y a de plus en plus de belles femmes matures qui s'affirment en tant que telles. On ne va pas s'en plaindre. Chez les hommes, la "pépérisation" est plus rare, mais il est vrai que ceux-ci ne se voient pas vieillir et semblent considérer leur pouvoir de séduction comme éternel.

Menottes "moumoutte" Menottes spécialement conçues pour les jeux d'immobilisation érotiques, la partie métallique étant recouverte de "moumoute" afin de ne pas risquer de blesser la chair.
Mentule 

Le membre viril. In Rabelais et reprit par Alcide Bonneau pour sa traduction du Traité d'érotologie classique de Forberg

Mercantoufle  Sexe féminin. Laisse-moi mettre mon grenon dans ta mercantoufle !
Mères des histoires

Les couilles. In Rabelais

Mésomorphophilie voir Culturistophilie
Messaline Valeria Messalina, (25-48) épouse de l'empereur Claude, ne lui fut guère fidèle, sortant chaque nuit dans les rues de Rome pour se donner ou se prostituer aux hommes de passage. Elle avait pris l'habitude d'organiser des orgies afin de satisfaire son insatiable libido et de se livrer à toutes les formes de "débauche". Juvénal raconte qu'elle se déguisait en prostituée pour aller se livrer "aux hommes de la plèbe (presque 8.000 au total) dans les plus vils bordels de Rome", non sans empocher au passage le salaire de ses passes. Accusée de comploter contre l'empereur, elle sera exécutée sommairement dans les jardins de Lucullus. Elle n'avait que 23 ans.
On appelle parfois Messaline les femmes qui aiment les amours de groupe et qui ont besoin d'être pénétrées plusieurs fois par jour, de préférence par des hommes différents. L'épouse de Claude ne fut pas la seule impératrice à vouloir jouir pleinement de ses sujets, puisque Joséphine, impératrice des Français et femme de Napoléon, n'hésitait pas, lorsque son carrosse traversait une forêt, à faire arrêter l'attelage et à partir à la rencontre des bûcherons afin qu'ils la prennent à tour de rôle, à même le sol.
On peut lire à ce sujet les savoureuses "Histoires d'amour de l'Histoire de France" de Guy Breton.
Messaline est un film de Vittorio Cottafavi (1960, avec Belinda Lee)
Méthode allemande Nom de code utilisé dans les petites annonces érotiques. La méthode allemande englobe l'ensemble des jeux scatologiques et associés (fist anal, lavements). Synonyme : Kaviar Und Klyster.
Méthode anglaise voir éducation anglaise et massage érotique.
Meyer (Russ) (1922-2004) Le plus célèbre des cinéastes mammophiles. Ses films complètement déjantés sont un hymne à l'hypermastie. Son amour des femmes à très forte poitrine lui venait d'Ernest Hemingway, qui l'avait fait dépuceler en lui offrant une séance avec une prostituée aux formes ultra généreuses, ce qui marqua définitivement le jeune Russ.
Cela se passait en 1944 dans un bordel de Rambouillet en région parisienne, alors que Russ et Ernest faisaient partie de l'armée américaine de libération.
Michaels (Adara) Née en 1963, d'abord danseuse nue à Cleveland, elle s'est fait connaître dans le circuit des clubs comme la fondatrice, chorégraphe et vedette du groupe de danseuses nues "ScandalouS". Active jusqu'en 1990, ses prestations comportaient des exhibitions, des utilisations de gadgets, des duos ou des trios lesbiens. Adara Michaels avait une prédilection pour les jeux humides et participa (entre autres) au grand concours Uro-américian organisé par le magazine Penthouse à ce point qu'elle fut baptisée "the Golden Shower Queen" !
Michaux (Henri)

(1899-1984). Poète d'origine belge. Dans Rencontre dans la forêt (Extrait de Transition, 1934) on trouve ce passage qui se devait de figurer dans notre dictionnaire :

Il la déjupe ; puis à l’aise il la troulache,
la ziliche, la bourbouse et l’arronvesse,
(lui gridote sa trilite, la dilèche).
Ivre d’immonde, fou de son corps doux,
il l’envanule et la majalecte.
Ahanant éperdu à gouille et à gnouille
- gonilles et vogonilles -
il ranoule et l’embonchonne,
l’assalive, la bouzète, l’embrumanne et la goliphatte.
Enfin ! triomphant, il l’engangre !

Texte complet ici

Micheton La définition du Larousse : client de prostituée est trop imprécise. Un micheton est un client dont la prostituée "profite" en bénéficiant de sa part d'égards particuliers (cadeaux, sorties) qui vont bien au-delà du rapport prostitutionnel classique. Le micheton ne va cependant pas jusqu'à devenir l'amant de sa protégée... et s'il le faisait il ne serait plus un micheton...
Michetonner Définition 1 : se livrer à la prostitution. Ceci n'est pas le synonyme exact de "se prostituer" qui signifie un état, alors que michetonner signifie plutôt l'acte.
Définition 2 : Action pour une prostituée de chercher des rapports avec des clients dépassant le cadre classique de la prostitution, afin d'en obtenir des faveurs.
Michette

Femme prostituée spécialisée dans la clientèle féminine !
Et accessoirement spécialité boulangère !

Mickey Maousse En 1981 dans l'album ": Mauvaises Nouvelles Des Etoiles" Serge Gainsbourg nous informait qu'il avait "un Mickey Maousse / Un gourdin dans sa housse / Et quand tu le secousses / Il mousse…
Mignonner Toucher et caresser délicatement. Je mignonais la croupe de Jeannette en finissant de me pochetronner.
MILF Belle femme mûre et attirante. MILF est l'acronyme anglo-saxon pour "Mother I'd Like to Fuck" (mère de famille que j'aimerais bien baiser).
Milking 1) (ou massage de la prostate) Acte de stimuler ou de masser la prostate. Cette glande est parfois appelée le point G masculin parce que la traite de la prostate peut déclencher une éjaculation sans soubresauts chez l'homme. Le milking se réfère spécifiquement au massage interne de la zone située sur la paroi intérieure du rectum mais peut également se référer à un massage externe du périnée qui peut indirectement exercer une pression sur la prostate.
2) Le terme est également employé pour signifier un attrait pour les seins lorsqu'ils sont en lacttion
Milord Ce terme désignait jadis un client de prostituée plutôt généreux (Le notaire est son milord, Balzac, 1844). Sachant cela, la chanson, Milord (1959) de Georges Moustaki chantée par Edith Piaf prend un tout autre sens, assez savoureux !
Minette voir broute-minou
Miniculotophilie Collection de petites culottes portées. On a aussi trouvé le terme stringophilie.
Minijupe Bout de chiffon féminin provoquant des crises de torticolis chez les individus de sexe mâle habitant dans un immeuble dépourvu d'ascenseur mais doté d'un escalier hélicoïdal. L'invention est attribuée à Mary Quant, une couturière londonienne en 1962 mais le lancement commercial par le couturier Courrèges date de 1965 (tandis que Dior et Coco Chanel manifestaient leur désapprobation).
Minou-Minette Cunnilingus mutuel
Mistigouri 

Membre viril. In Rabelais

Mogador (Céleste) (Élisabeth-Céleste Veinard, comtesse de Chabrillan, 1824-1909), prostituée, danseuse, courtisane et dramaturge. Pendant la commune de Paris elle officia comme infirmière auprès des insurgés.
Moment (argot de la prostitution). Il s'agit en fait d'une passe améliorée. On reste un petit peu plus longtemps et on fait un peu plus de choses. Chéri, si tu me donnes un peu plus on peut rester un petit moment...
Momication  Technique BDSM permettant d’obtenir une immobilisation du soumis. Le corps peut être enveloppé de bandes, de film cellophane, de tissu, de latex, de plâtre. On peut également laisser quelques parties non couvertes tel que l’accès aux organes génitaux.
Ce qui est intéressant dans ce type de pratique c’est la privation sensorielle, l’impuissance du corps. Le soumis peut avoir la sensation d’être hors de son corps ce qui peut se traduire par une sensation de flottement. Il ne peut que se concentrer sur son rythme cardiaque, ses pensées ou les douleurs ou les caresses données.
Monfils Nadine

Romancière belge née en 1953. Ancienne professeur de morale (!), elle a publié de nombreux romans policiers assez déjantés où évoluent des personnages pittoresques parmi lesquels des membres de minorités sexuelles (homosexuels, travestis, prostituées) qui sont toujours traités avec respect. Elle est aussi l'auteur d'un recueil de nouvelles érotiques "Contes pour petites filles perverses".

Monosexualité Fait de ressentir une attirance physique, (qu'elle soit platonique ou sexuelle) envers des personnes d'un seul sexe. La monosexualité inclut l'hétérosexualité et l'homosexualité et s'oppose à la bisexualité.
Mont de Vénus Petit coussin bombé, au dessus de la vulve et qu'un pli caractéristique sépare de l'abdomen. Ne cherchez pas de mont de Vénus chez l'homme, c'est une exclusivité féminine !
Monter Pour une prostituée de rue ou de bordel, emmener le client dans sa chambre. On monte le client même si la chambre est au rez-de-chaussée ou au sous-sol...
Montès (Lola)

(Maria Dolorès Elisa Rosanna Gilbert Montez, 1818-1861) : Cette très belle courtisane eut pour amants Franz Liszt, Alexandre Dumas fils et la plupart des têtes couronnées de son temps et fut un moment la favorite de Louis 1er de Bavière. Peu avare de ses charmes, elle apparut un soir dans un petit salon, le visage dissimulé sous un masque de carnaval, à peine vêtue d'une paire de bottes dans lesquelles elle avait glissé une cravache... Les spectateurs furent éblouis par "ses petits seins gonflés à la voluptueuse sensibilité...". Après la chute de Louis 1er, elle parcourut d'abord les Etats-Unis puis l'Australie comme actrice et danseuse. Elle créa notamment la fameuse danse de l'araignée (Spider Dance), levant ses jupons tellement haut que l'assistance pouvait constater qu'elle ne portait rien en-dessous. Elle ne survécut que 6 mois à un AVC qui la frappa en 1860. Lola Montez a été incarnée par Martine Carol en 1955 dans un film de Max Ophüls (Lola Montes), qui possède ses défenseurs mais que beaucoup considèrent comme une véritable catastrophe. Le très beau portait présenté ici a été réalisé par Joseph Karl Stieler (1781-1858)

Montgolfière  Femme qui se prostitue par tempérament. (Mais on trouve aussi : testicules ou encore gros seins, et dans un autre dictionnaire : crinoline.)
Montres érotiques Ces montres existent depuis la fin du 17ème siècle. Sur les premiers modèles, à gousset, d'abord fabriquées en Angleterre puis à Genève, un couvercle actionné par un poussoir secret laissait apparaître une scène libertine où s’ébattait un automate animé. Des montres à bracelets sont aujourd'hui produites en Asie, les modèles de luxe restant l'apanage de la Suisse. Certaines peuvent atteindre des prix extravagants. Parmi les collectionneurs célèbres de montres érotiques, citons : Henry Ford, le roi Farouk 1er d'Egypte, Michel Simon, Elton John.
Moore (Lova)

Stripteaseuse, puis meneuse de revue au Crazy Horse Saloon, née en 1946, elle fut l'une des rares danseuse nue à connaitre en France un certain succès médiatique.

Morrisson (Jim)

(1943-1971) Chanteur du groupe Doors. Il multipliait sur scènes les provocations sexuelles, pour le plus grand bonheur de ses admiratrices. Anecdote amusante : Il fut poursuivi et condamné à Miami en Floride pour propos obscènes (il avait osé évoqué le pouvoir érotique des crachats) et simulation de masturbation. Le juge "père la pudeur" qui le condamna fut lui même condamné 10 ans plus tard pour attentat à la pudeur...
Jim Morisson est enterré au cimetière du Père Lachaise à Paris, où sa tombe est parmi les plus visitées.

Mot de sécurité voir safeword
Mots et la chose (les)

Ouvrage de Jean-Claude Carrière (1983) dans lequel celui-ci s'amuse à égrainer sous forme épistolaire les trésors du langage érotique.

Motte Mont de Vénus
Mouchoir

Jusqu'au milieu du XXème siècle, le mouchoir fut le réceptacle "honteux" de toutes les éjaculations adolescentes. Depuis on a inventé le kleenex !Au XIXème siècle le mouchoir remplissait la fonction d'un code chez les homosexuels. Dépassant d'une poche de derrière, il signifiait que son possesseur était passif, placé devant, il était actif. Les mouchoirs sont aujourd'hui en voie de disparition mais de tels codes existent encore avec les bandanas. Source : mes lundis en prisons, Gustave Macé ancien haut fonctionnaire de la préfecture de police, 1889.

Moule

Vulve à la saveur saline et aux effluves marines (Richard Ramsay)
J'ai passé mes vacances à Gourmalon-les-moules, les rochers en étaient vides, les villas en était pleines (Paul Léautaud)

Mounine Employé seul c'est le sexe féminin.
Dans l'expression : Couillon de la mounine, il s'agit d'un simple d'esprit.
Mourlaque Tout simplement le pénis.
MTF Male to Female : Acronyme utilisé sur les sites transsexuels et qui indique le sens de la transformation.
Mules Vous souhaitez improviser une petite séance de spanking, mais vous n'avez rien sous la main pour le faire ? Savez-vous que le dessous d'une simple paire de mules fera parfaitement l'affaire et vous évitera de vous faire mal en fessant à main nue ?
Musc

Substance odorante utilisée en parfumerie produite par certains mammifères et certains canards. Par analogie parfum que dégage un corps en rut.

Muscle du baiser (ou muscle orbiculaire de la bouche) Il s'agit du sphincter (si ! si !) charpentant les lèvres et permettant l'ouverture de la bouche. Et là, faisons-nous plaisir en citant les comiques de chez wikipédia : Il permet des actions variées : fermeture de la bouche, préhension des aliments par succion, jeu des instruments à vent, expression faciale.
Ben et la pipe, alors ?
Musikos  Maisons closes (vocabulaire argotique du grognard de Napoléon).
Mysophilie 1) Fantaisie sexuelle consistant à rechercher des contacts avec des ordures .
2) Excitation sexuelle au contact de gens laids ou difformes.

Page mise à jour le 15/10/2017 15:25