MOT DEFINITION
C.F.N.M.

(Clothed Female / Naked Man ) ou en français "Femme habillée, mec à poil !"

Cache-frifri

Petite culotte (pas nécessairement petite d'ailleurs !)

Cachets effervescents

Dernier truc à la mode : le bon vieux cachet effervescent ! Soit on le place dans le vagin ou dans l'anus, soit à sec soit après y avoir introduit un peu de liquide. Autre possibilité : on le fait fondre dans un bol rempli d'eau, dans lequel on va faire tremper son pénis, ses testicules ou le bout des seins !
Il semble qu’on pouvait trouver jadis dans les charcuteries italiennes, des pastilles effervescentes non médicamenteuses (à vérifier).
Attention toutefois car il s'agit de médicaments...

Cadeau

En argot de la prostitution, le petit cadeau signifie la rémunération. Il est d'usage d'offrir le cadeau spontanément avant la prestation ! Le faire après reste le privilège des habitués. "Alors, tu me fais mon petit cadeau, chéri". Au temps des maisons closes, le petit cadeau était le pourboire (on disait aussi le gant) donné directement en chambre à la fille par le client.

Cadillac (Rita)

(1936-1995). L'une des rares strip-teaseuse du Crazy Horse Saloon qui soit sortie de l'anonymat. Sa seconde carrière (actrice et chanteuse) n'a pas eu le même retentissement que la première.
On peut voir sur Internet un film porno avec Rita Cadillac, mais ce n'est pas la même il s'agit une homonyme brésilienne née en 1954, militante du parti socialiste brésilien, également stripteaseuse et qui commença une carrière d'actrice X à 50 ans.

Café d'amour Dans certaines campagnes du Brésil, il existe la tradition du café d'amour. Ces dames préparent le café de leur mari (ou de leur amant) en le filtrant à travers une culotte portée !
Cage La cage est l'un des moyens d'immobilisation utilisés en BDSM pendant les rapports de longue durée. Le film "Maîtresse" montre à ce propos une très intéressante scène impliquant un esclave encagé.
Cagliari (Elvira) (1540- ?) Cette très belle courtisane romaine (d'origine vénitienne) aurait été la dernière maîtresse du pape Pie IV qui mourut d'épectase dans ses bras en 1565. On ne sait pas grand chose sur ce personnage sinon sa date de naissance. Elle fut modèle pour peintre et sculpteurs, et aurait notamment servi de modèle au Tintoret pour ses tableaux : Suzanne et les vieillards peint en 1560 et Femme offrant ses seins (ci-contre) ainsi que posé pour deux tableaux de Bernadino Licinio (Portrait de dame, et Femme recevant son amant)
Cagole

Fille de mauvais genre, d'allure vulgaire. "Regarde un peu cette cagole avec ses bottes à franges." (Parler marseillais)

Caille 1) La chair de la caille a une réputation aphrodisiaque, et était très prisée par les romains, figurant au menu de tous les repas orgiaques. Au moyen âge, le cœur de caille rentre fréquemment dans la fabrication de filtres d'amour. Plus tard au 16eme siècle, certains médecins conseillent aux époux de porter sur eux un cœur de caille afin d'entretenir la flamme conjugale. Le mari doit porter en permanence sur lui un cœur de caille mâle, tandis que la femme porte le cœur d'une femelle.
2) Désignait jadis une prostituée, puis plus simplement une femme légère, ou tout simplement amoureuse
3 ) Jeune homme doux et chaud...
Cailles d’amour

Les testicules. In Rabelais

Call-girl

Littéralement : une fille qu'on appelle (au téléphone). Prostituée travaillant soit en indépendante, soit dans une agence et se déplaçant chez le client ou à son hôtel. Le mot à vieilli et on lui préfère aujourd'hui "escort-girl"

Calligynéphobie mot inventé. (du grec kállos : beauté et gyné : femme) Peur des belles femmes, peur des femmes aux formes voluptueuses. Ce grand couturier a un défaut majeur, il est calligynéphobe !
Callipyge Qui a de belles fesses ! (L'expression est généralement utilisée pour décrire des femmes, mais un homme peut très bien être callipyge !)
On doit dire une femme callipyge, et non pas des fesses callipyges !
Callibistrys

Rabelais utilise ce mot pour désigner le sexe (au sens d'organe) féminin. Si l'on en croit le linguiste roumain Lazar Saineanu (1859-1934), callibistrys était employé dans la vallée de l'Yères (fleuve côtier du pays de Caux). Il s'agirait d'un hybride composé du mot français caille et du mot du dialecte angevin bistri, bonde. On en trouve une trace, avec une vague définition, dans le Glossaire du patois normand de Louis du Bois sous le nom de callibristis.
On trouve aussi : Callibistri (Delvau, 1864) : Le membre viril, ou la nature de la femme.

Camel toe

Littéralement : Orteil de chameau.
Dessin des grandes lèvres vaginales, visible sous un vêtement moulant.

Candaulisme

Ce terme désigne le fantasme du "cocu voyeur". En effet, le caudauliste va jouir de regarder son partenaire habituel en couple avoir une relation sexuelle avec une tierce personne (ou plusieurs). Ce terme vient de la légende du roi Caudaule qui jouissait à l’idée d’exhiber sa femme nue au regard de son garde du corps. Voir aussi Cuckholding

Canicule

Femme ardente au plaisir. In Rabelais

Canicunilingus

(mot valise) Coït buccal, rapprochement orogénital torride.

Caning

Punition corporelle appliquée à l'aide d'une canne (généralement en rotin) sur les fesses ou tout autre endroit du corps

Canivétie

Non, ce n'est pas une spécialité zoo-urolagniste, mais plus prosaïquement la manie (la perversion ?) de ceux qui collectionnent les images pieuses et autres bondieuseries. Rien à faire dans ce dictionnaire donc, sauf que ça peut être utile à balancer dans une conversation où l’on vous parle des "pervers" d'un air dégoûté et sauf que... mais suivez donc le lien.

Cantharide

Aphrodisiaque. La cantharide est le nom d’une mouche espagnole. Elle est vendue séchée et réduite en poudre. Elle est effectivement efficace chez l’homme du moins. En effet, elle peut déclencher une forte érection par la présence d’un composé, la cantharidine, que l’on retrouve aussi dans les cuisses de grenouille ! Attention toutefois, la cantharide est extrêmement toxique. Cette substance peut entraîner un priapisme (érection prolongée et douloureuse). Dans les cas les plus graves, la prise peut déclencher une hémorragie rénale et provoquer la mort. A éviter absolument !

Canule Petit morceau de tuyau légèrement recourbé, placé à l'extrémité de certains instruments de lavements (bock, clystère) et destiné à être introduit dans le rectum
Capote anglaise (ou simplement "capote"). Giacomo Casanova (1725-1798) utilisait des préservatifs dans un double but, prophylactique et contraceptif. Il désignait le préservatif de différents noms : Redingote Anglaise, Calotte d'assurance et Capote anglaise. C'est cette dernière appellation qui passera à la postérité.
Caravelle

Argot de la prostitution. Prostituée visant la clientèle à hauts revenus et fréquentant les hôtels de luxes, les casinos, champs de courses et aéroports.
(C'est pas parce que j'ai un abonnement sur le Paris-Frankfort que j'ai les moyens de me payer une caravelle)

Carcan Nom de plusieurs systèmes permettant d'immobiliser tout ou partie d'un individu. En BDSM on utilise notamment le carcan de bois, Il s'agit d'un dispositif composé de deux planches articulées et trouées de telle façon qu'on puisse y passer le visage et les mains. Une fois le carcan refermé, on ne peut plus les retirer. Certains carcans vont permettre de promener le soumis ainsi entravé. D'autres sont fixes, on parle alors de pilori.
Carontule myrtiforme Excroissance de chair apparaissant après que l'hymen se soit déchiré lors du premier rapport sexuel ou du premier accouchement
Carpe-Diem

Devise latine préférée des épicuriens. Désormais mise tellement à toutes les sauces qu'il vaut mieux l'oublier, voir s'en moquer... Si vous l'entendez au cours d'une soirée, clouez le bec à votre interlocuteur en lui précisant que la citation intégrale est "Carpe diem, carpe horam", qu'elle vient du poète Horace et qu'elle signifie "Cueille le jour, cueille l'heure".
Laissez l'assistance béate, puis achevez le snobinard en proclamant que cette devise sert également d'enseigne à des activités aussi épicuriennes... qu'un centre privé au Québec "avec hébergement pour troubles alimentaires", qu'un studio de création qui "valorise les images de marque et les communications visuelles", ou qu'une agence de consulting qui prétend offrir aux dirigeants d'entreprises, "quelle que soit la dimension de celles-ci, une meilleure visibilité à peu de frais et ce, sur le plus grand réseau d'information au monde". En parlant français et en disant simplement "Vivons l'instant présent !", au moins tout le monde comprend et on ne risque pas de se faire récupérer par des gens qui n'ont rien à voir avec nous ! Ah, mais !

Carreaux brouillés

Bordel (Aristide Bruant, L'Argot au XXe siècle. Dictionnaire Français-Argot. 1901)

Carte de France

Nom donné à la trace de sperme séchée sur le drap, suite aux premières masturbations solitaires.

Cascadeuse

Prostituée de luxe qui fait "cascader la vertu des hommes ou des autres femmes". Dis-moi, Vénus, quel plaisir trouves-tu à faire ainsi cascader ma vertu ? (Jacques Offenbach, la Belle Hélène)
Casin

En italien "casino". Petits appartements ou maisons galantes, qui fleurirent au 18ème siècle à Venise, la noblesse locale ayant les moyens de se payer plusieurs appartements. D'abord réservés aux plaisirs de la chair, on y rencontrait de jolies dames, certaines tarifées, d'autre non. On y pratiquait l'échangisme, on y buvait et on y jouait. On en dénombrait plus de 400 autour de la place Saint-Marc et Casanova possédait le sien dans l'île de Murano. Certaines femmes possédaient leur propre casin. Mal vue des autorités, l'activité galante finit par passer au second plan au profit des jeux. Voilà donc l'explication du mot Casino, qui est aussi synonyme de bordel en italien.

Casse-noisette

Faire "casse-noisette" c'est contracter les muscles du vagin !

Castagnettes

(paire de) : argot pour testicules. Touche mes castagnettes, moi je touche à tes ananas (Carlos)

Castor

Femme de mœurs légères ou mousse ou encore pédéraste. C'est aussi le petit nom familier que Jean-Paul Sartre donnait à sa compagne Simone de Beauvoir (parce que castor se dit Beaver en anglais et bièvre en vieux français)

Cataglottisme

Petit lexique Perecquien : Donner un baiser lascif à la manière des colombes.

Catamites

Comme nous le dit le dico des fantasmes et perversions, les catamites étaient des jeunes gens ou mignons amants d'un homme plus âgé. A l'exemple de Ganymède, porteur d'eau de Zeus lui-même.

Catch Féminin voir Wrestling
Catfighting

Littéralement combat de chattes - voir Wrestling.

Catimini(s) En catimini signifie "en cachette" rien de sexuel là-dedans donc ! Détrompez-vous : Les catiminis désignaient les règles des femmes au XVIe siècle
Catin

Ce terme a connu une évolution surprenante, d'abord diminutif de Catherine, puis fille de la campagne, puis servante, puis prostituée (XVIIe siècle). Ainsi Toulouse Lautrec qualifiait la Goulue de "flamboyante catin" et plus près de nous Griselidis Real se qualifiait de "catin révolutionnaire".
Vieilli, le mot a été remis à la mode par Mylène Farmer en 1986 (Libertine : "Je, suis libertine/je suis une catin) Sa connotation est du coup devenue beaucoup moins péjorative que "Putain".
Cette gentille catin et toutes ses sœurs entreront avant nous dans le royaume des cieux (Viviane Moore)
Attention : au Québec, une catin, c'est une poupée (une vraie, pour les enfants)

Caudalisme

Cité pour l'anecdote car ce mot qui n'existe pas est parfois employé au lieu et place de candaulisme. Amusant parce que fabriqué avec la racine "caudal" qui signifie "se rapportant à la queue".

Cave

(nom masculin) Désigne une personne extérieure qui fréquente occasionnellement le milieu de la prostitution sans faire pour autant partie de ce milieu. Par extension : n'importe quelle personne qui n'est pas du "milieu".

Caviar Dans l'argot des dominatrices professionnelles, le caviar, ce sont ses matières fécales. Assez bizarrement, si certaines l'intègrent comme étant un ordre dans le rituel SM, d'autres considèrent qu'il s'agit d'un cadeau qui n'est remis que si on l'a mérité ! On écrit parfois Kaviar avec un K, ça fait plus branché ! Accessoirement : œufs d'esturgeons atteignant des prix astronomiques.
Ceinture de chasteté

Le but était bien sûr d'empêcher madame d'avoir une pénétration vaginale extraconjugale pendant les déplacements et absences du mari. Ça n'empêchait pas, par contre les pénétrations anales (comment voulez-vous faire ? Il faut bien que certaines choses se fassent) ni bien sûr d'autres fantaisies sexuelles comme la fellation. Autrement dit : ça ne servait à rien ! Quant aux naïfs qui osent écrire "Le but peut aussi être de protéger la personne qui la porte du viol", ils nous font bien rigoler.
Il semble bien que ces premières horreurs firent leur apparition au XIIe siècle et que leur utilisation au Moyen-âge ne semble pas aussi courante que le voudraient les légendes. Le point culminant de leur fabrication semble plutôt situé à la Renaissance.
On vit apparaître à partir de la fin du XVIIIe siècle, des ceintures de chasteté pour hommes dont le but était d'empêcher la masturbation.
La ceinture de chasteté est réapparue à notre époque. On en trouve dans les boutiques ou sur les sites en ligne spécialisés dans les sex-toys et autres accessoires érotiques. Elles sont utilisées dans les relations de soumission longues (
déni d'orgasme) mais on peut trouver d'autres jeux. Je me souviens par exemple d'une petite partie au cours de laquelle une charmante personne était équipée de cet accessoire. Il fallait ensuite jouer à cache-tampon et celui qui trouvait la clé avait droit aux faveurs de la dame.
La ceinture de chasteté est le titre et le thème d'un film de Michel Ricaud
(1989 avec Tracey Adams et Joy Karin's)

Cellard Jacques

(1920-2004). Romancier et linguiste. Auteur de quelques excellents romans érotiques, notamment "les petites marchandes de plaisir" (1990) qui relate avec intelligence et talent les aventures de Lulu, une pensionnaire de bordel, très décontractée.

Cellophane

Un fétichisme des matières plastiques, à mi-chemin entre bondage et fétichisme du latex/PVC.

Cénobites Rien à voir avec le sexe puisqu'il s'agit de moines qui vivent en communauté. l Le prieur des cénobites ne cessait de se gratter la sienne.
"Les Cénobites tranquilles" n'ont eux rien de monacal, et proposent des chambres d'hôtes, des gueuletons pour fêtards ou des soirées cabarets... 
Centimètre-pénis

De même qu'une minute de dentiste n'équivaut pas à une minute traditionnelle, le centimètre-pénis vaut davantage que le centimètre ordinaire sans que les spécialistes n'arrivent à se mettre d'accord sur une unique table de conversion. Ma bite fait 22 centimètres ! Oui mais ce sont des centimètres-pénis !

Chabanais C'est au 12 de la rue Chabanais (Paris 2ème) que se trouvait le Chabanais, l'une des plus anciennes maisons de prostitution parisienne. Sa réputation était telle que, jusqu'à la fermeture des maisons closes en 1946, "chabanais" était devenu synonyme de bordel. Nulle plaque n'informe aujourd'hui le chaland de ce passé historique. Mais heureusement Internet est là !
Chaglatte (ou chagatte) : un des nombreux petits noms du sexe féminin
Chaise

(Position de la) Ou comment faire l'amour dans un endroit exigu (toilettes, voitures) ou peu propice aux positions couchées (bureau)... encore faut-il qu'il y ait un siège... donc pour les cabines d'ascenseur, il faudra vous débrouiller, mais sinon, l'homme s'assoit de la façon la plus classique qui soit. La femme (ou le partenaire) vient s'asseoir à califourchon devant lui, s'empalant sur son sexe... et c'est parti ! Elle peut aussi s'asseoir en lui tournant le dos, on parle alors de position de la balance, c'est moins romantique, mais c'est pas mal quand même !

Chaise d'affaires

Joli nom donné à la chaise percée (voir ce nom) sous le règne de Louis XIV.

Chaise Percée

A partir du XVe siècle et jusqu’au début du XVIIIe siècle, les grands de ce monde avaient à leur disposition des chaises percées sur lesquelles ils s’asseyaient pour y faire leurs besoins, tout en continuant à discuter avec leurs courtisans, visiteurs et invités. Ni la vue ni l’odeur ne semblaient alors gêner...
Quand la duchesse de Bourgogne, maîtresse de Louis XIV parlait, alors qu'elle était sur sa chaise percée, à ses amies, Madame de Nogaret et Madame du Châtelet, elle n'était pas le moins du monde gênée par ces fonctions naturelles. Il paraît même que… c'est là qu'elle s'ouvrait le plus volontiers.
Quant à Henri III mort en 1589, il avait reçu son assassin, un moine dominicain alors qu’il était tranquillou sur sa chaise percée.
L'élection par erreur d'une papesse au Moyen-Âge aurait conduit le Vatican à procéder à une vérification rituelle de la virilité des papes dès leur élection. Un homme d'église était censé contrôler leur masculinité en passant sous une chaise percée. L'inspection terminée, il devait prononcer la phrase rituelle : " Duos habet et bene pendentes " ("il en a deux, et bien pendantes")
La chaise percée s'est perpétuée jusqu'au XXe siècle dans la marine et continue d'être utilisée en gérontologie et bien évidemment dans certaines séances de domination.

Chalcidisser

Se dit pour le léchage des testicules. (Source : EROTICA BIBLION" de Mirabeau)

Chalouper sur le savoyard

Pratiquer une fellation

Chameau (argot) Siège conçu pour la pratique des examens gynécologiques.
Champagne

Désignation imagée employée parfois pour l'urine. Chérie, laisse-moi goûter ton champagne !

Chandelles

Ce mot vient du milieu de la prostitution, mais ne s'y limite pas. Il désigne au départ un client qui ne fait que regarder les ébats sexuels d'un autre client avec la professionnelle. Cette forme de voyeurisme peut-être pratiquée avec l'accord du client actif, mais aussi à son insu (la chandelle est alors enfermée dans un placard muni d'un œilleton.) Dans un tout autre domaine le mot chandelle est souvent employé au Québec à la place de "bougie". Nous en avons en Europe conservé le terme dans l'expression "dîner aux chandelles" Ah, le romantisme !

Chantilly

Stade initial du sex and food, extrêmement populaire, au point qu'on peut se demander comment on faisait avant l'invention de la dite crème (en 1660 par Vatel). Vendue en bombe, on s'en asperge le sexe, les seins et on lèche ! On peut rajouter des fraises !

Charnière Synonyme de périnée.
Chasteté Conduite recommandant d'obéir à certains codes en matière de sexualité (abstinence totale pour les jeunes filles et les prêtres, interdiction de certains actes jugés contraires à la morale dans le mariage...) La notion de chasteté n'est pas immuable et fluctue en fonction des cultures et des religions. De toutes les aberrations sexuelles, la pire est la chasteté ''Anatole France''
Chat-bite Jeu sexuel qui s'inspire du célèbre "jeu à chat" qui a égayé nos récréations. Mais avec 2 différences essentielles :
Les participant(e)s sont intégralement nu(e)s (à l'exception des baskets)
Le chat doit toucher obligatoirement le sexe de sa victime.
voir le récit "Les grandes folles"
Chatouille

La chatouille prolongée est une activité potentiellement dangereuse. Au Moyen-âge on pratiquait la chatouille comme moyen de torture (en plus ça ne laisse pas de traces). Si certains sujets sont capables de résister et même de trouver leur compte dans de longues séances, d'autre ne le pourront pas : la respiration deviendra difficile, la tension montera, le système nerveux sera hyper sollicité et dans ces conditions on risque tout simplement l'arrêt cardiaque. Il n'en reste pas moins vrai que, de même que pour la douleur, la victime peut transcender et y trouver un plaisir masochiste. Nous insistons sur le fait que la pratique doit s'accompagner de pauses permettant au soumis de se relâcher, de l'usage du mot de sécurité et du non-usage d'objets servant à bâillonner.

Chatouiller l’hibiscus

Synonyme de Agacer le sous-préfet, attaquer à 5 contre 1, avoir de l'amour-propre, boire seul, brûler un cierge, cirer le braquemart, crier vive l'empereur, défriser la chicorée, dessiner des cartes de France, éplucher des lentilles, épouser la veuve Poignet, étrangler le borgne, être un auto sexuel, faire cracher le cyclope, faire gonfler l'andouille, faire la gimblette, faire le cas, faire pleurer Popaul, faire un récital de joyeuses, faire suer le poireau, faire zague, frétiller le goujon, jouer du cordon de St François, lustrer le chibre, jouer un solo de bitoune, manualiser l'os à moelle, patiner le zob à l'ancienne, pratiquer l'onanisme, s'astiquer le grand chauve, s'ébouriffer le dindon, s'encaustiquer le paf, s'éponger le bigorneau, se balancer la colonne, se branler, se chatouiller le perroquet, se cerner les yeux, se cogner un ramollo, se coller une douce, se contenter le Mahomet, se consoler la babasse, se dire un compliment, se doigter, se donner une Saragosse, s'élaguer le bambou, s'essorer le nœud, se faire couiner le berlingot, se faire mousser la moule, se finir la nouille, se fourbir le gourdin, se fringuer le voltigeur, se galipoter les génitoires, se goder la chaglatte, se griffer, se maroufler le polduk, se masser la veine bleue, se moucher le mirliton, se palper le frifri, se palucher, se pignoler, se pogner, se polir le chinois, se polluer le dard, se régaler la moniche, se sèguer, se servir de sa main, se soulager dans les rideaux, se suffire à soi-même, se taquiner la moule, se tirer l'élastique, se toucher, se travailler, serrer la main au père de ses enfants, secouer le poireau, sonner le bouton, taquiner le barbu, taquiner le hanneton...

Chatouillis

cf Chatouille.
Chatte Sexe de la femme. De conin, qui signifiait lapin en vieux français mais désignait également le sexe féminin, ne demeure que le con. On a remplacé lapin par chatte. Le sexe est devenu carnivore. (Roland Topor)
Chatterie

Disposition naturelle à plaire ou à séduire à la manière câline d'un chat. Elle charmait par sa grâce juvénile, sa douceur, sa chatterie instinctive

Chatterton

(argot) Travesti qui comprime ses attributs sexuels avec une bande adhésive pour mieux séduire les hommes. "Lou a mis deux chattertons sur le trottoir, qui sont très productifs d'après lui !". Pierre Perret, Le Parler des Métiers

Chaud de la pince

(ou chaud de la pointe, chaud lapin), érotomane, coureur de filles.

Chaudasse Nymphomane (péjoratif) "Deux chaudasses aux décolletés abyssaux vinrent lui palper la braguette"
Chaudière à boudins blancs

Prostituée. Aristide Bruant, L'Argot au XXe siècle. Dictionnaire Français-Argot. 1901. Pierre Guiraud, Dictionnaire historique... de la littérature érotique, 1978. Cités par A. Boudard, L'Age d'or..., p. 187.

Chauffer

Aguicher sexuellement un homme afin de le mettre en condition. "- Vois-tu Yvette, chauffer un homme, c'est l'exciter, jusqu'à ce qu'il ne raisonne plus avec son cerveau, mais avec sa queue !" "Et cela peut-il fonctionner avec tous les hommes ?" "Avec tous ceux qui viennent ici !"

Chaussettes

La statistique impossible ! Combien les gardent ? Le port de la chaussette reste la marque de l'amour extra conjugal (sauf toutefois chez les fétichistes du pied) à ce point que dans les films X dit d'amateurs on les garde aussi. C’est assez pratique, dans les méga partouses : ça permet de savoir qui fait quoi !! Par contre dans les films X professionnels, les messieurs n'ont pas de chaussettes. Les dames quant à elles portent toutes des bas, des porte-jarretelles et même des escarpins y compris dans le plumard !

Cheerleaders

En Français, ça ferait quelque chose comme Pom-pom girls (c'est du Français ça ?). Mais aux U.S., c'est devenu un symbole de joyeuse troisième mi-temps. Du moins pour les sites de photos X.

Chenal de Satan

Ancienne métaphore ecclésiastique pour désigner l'anus. Dans les fantasmes sataniques, une messe noire ne pouvait se concevoir qu'avec une sodomie pratiquée par le diable lui-même (voir aussi Vase maudit)

Chevalet En BDSM, le chevalet offre l'une des possibilités d'immobilisation du soumis. Il y sera semi-couché sur le ventre, les bras ballants attachés en bas par les poignets à l'avant, les chevilles étant entravées à l'arrière. Cette position permet de pratiquer de façon très efficace le spanking, l'introduction d'un godemichet ou les jeux entre esclaves.
Chevillage 1/ Terme de piercing (percement horizontal du gland ou Ampalang)
2/ Néologisme proposé pour Pegging
Chewing-gum

Qu'est ce que ça vient faire là-dedans, me demanderez-vous ? C'est que plusieurs fois dans des films X, nous avons eu la stupeur de constater que certains protagonistes continuaient à mâchouiller leur chewing-gum pendant les prises de vue ! L'horreur à l'état pur !

Chézonomie

Il y a l’art de "faire chier son monde" et il y a "l’art de Chier" et l’art de chier c’est la chézonomie. Tout un poème ! (de Charles Rémard).

Chibre L'origine de ce mot désignant le pénis semble inconnue.
A ce qu'il est beau mon chibre
Quand il est à l'air libre.
Son uniforme est joyeux
Tête rose et veines bleues (Pierre Perret - 2009)
En Suisse nom d'un jeu de cartes

Chichi

Sexe masculin (parler marseillais). A ne pas confondre avec le Chichi-fregi qui est un gros beignet provençal.

Chichourlet

Sobriquet affectueux. Féminin = chichourlette. Viens par ici, ma chichourlette ! (parler marseillais)
Chiennes de gardes

Voir ultra-féministes

Chikandensha (ou chikan densha) : Pervers du train. Très fréquent dans la réalité comme dans le hentaï, ce sont des hommes qui profitent de l'exiguïté des trains et du fait qu'ils sont bondés aux heures d'arrivée ou de sortie des bureaux pour se frotter contre une passagère, la caresser, ou même se livrer à des attouchements sexuels bien plus explicites. C'est évidemment du harcèlement sexuel et cette pratique, dans la réalité, est punie par la loi
Chonchonnage

Il s’agit d’une demi-heure de câlinerie avec une prostituée mais pas une petite sieste, la petite sieste c'est chonchonnade (enfin dans un patois savoyard). Le "chonchonnage", encore appelé le "demi-heure", au cours duquel le client paie pour se faire "câliner". "C'était des demi-heures de vingt minutes. Dans ce milieu-là il faut toujours faire très vite, même les demi-heures.

Chosification

Action de transformer une personne en objet. Cette notion peut être prise au sens propre dans le cadre de relations BDSM, ou dans un sens plus large (voir le concept de femme-objet et l'article objectication)

Chou-fleur

"Faire un chou-fleur" consiste à placer le petit chapeau là où il faut en se servant uniquement de sa bouche ! (voir l'article de Sonia)

Choune (ou chounette) : Le sexe de la femme (définition réapparue vers l'an 2000) ! Désignait jadis une jeune fille aimable, souriante, gracieuse, coquine, malicieuse... il y avait dans les villages de la France profonde des concours de chounes (attestés depuis le XIIe siècle, on dirait aujourd'hui concours de Miss). Dans certaines régions la choune c'est aussi "la chance".
Chresmatistophilie

Excitation sexuelle à l'idée d'être volé.

Chronophilie

Attirance sexuelle envers un partenaire ayant une grande différence d'âge (quelque soit le sens).

Chubby

Anglicisme pour "potelée". "La patronne elle est un peu chubby, mais ça ne me dérange pas".

Cicciolina (la) Actrice X italienne d'origine hongroise, née le 26/12/1951, de son vrai nom Ilonna Staller. Exhibitionniste dans l'âme et dotée d'une grande gentillesse et d'un sourire aussi craquant que provocateur, elle révolutionna l'image que l'on pouvait alors se faire du vedettariat porno. Elle a à son actif deux exploits : l’un est d'avoir réussi à se faire élire pour 5 ans députée au parlement italien (1987), l’autre est d'avoir participé à la popularisation de l'uro, par ses films, ses spectacles et ses déclarations. Bisexuelle décomplexée, elle fut néanmoins mariée de 1991 à 1995 avec le plasticien Jeff Koons.
Cigare à moustaches

Un des nombreux petits noms imagés donnés au sexe masculin

CIM

Acronyme pour "Come In Mouth" : Ejaculation buccale.

Ciné-Revue

Revue de potins cinématographiques ! Pendant une courte période au début des années 1980, la direction française de la revue érotisa considérablement ce journal, allant jusqu'à publier des numéros spéciaux d'annonces gratuites (une première alors !). La direction américaine, propriétaire du journal, laissa faire jusqu'au jour où parut un article intitulé "Ces acteurs célèbres qui accepteraient de faire du porno !" Grosse colère des ricains et remise au pas du canard qui est redevenu aujourd'hui une revue de potins cinématographiques. C'est la vie !

Cinépimastie

(ou Coït intermammaire ou Mammagymnophilie ou encore Mazophallation) : masturbation entre les seins (on parle aussi de "branlette espagnole" ou de "cravate de notaire") - certains écrivent ce mot avec un ou deux y, il n'y a aucune raison... et de nombreux dictionnaires du sexe l'orthographient à tort cinépysmathie).
Mais où vont-ils chercher tous ces mots ?

Cire chaude La cire qui coule de la bougie quand elle se consume est souvent utilisée dans les séances S.M. : sa chaleur ne brûle pas et est parfaitement supportable si l'on prend certaines précautions (voir précisions dans cet article)
Ciseaux Doigtage simultané du vagin et de l'anus
Claire de nuit BD de Jordi Bernet sur des textes de Carlos Trillo et Eduardo Maicas. Le parti pris est clairement énoncé : il s'agit d'un hommage sans équivoque à la prostitution, même si l'auteur ne sombre pas dans l'angélisme et montre aussi que tout n'y pas toujours rose. Publiée à l'origine dans la revue espagnole El Jueves en 1999 sous le nom Clara de Noche, coquine, empathique, intelligente, drôle... les qualificatifs manquent pour décrire cette BD qui n'a pas encore rencontré le succès mérité en France.
Clamp Terme d'origine anglaise, Si en chirurgie, il s'agit d'une pince servant à maintenir et/ou à serrer, en matière d'utilisation dans les rapports BDSM c'est exactement la même chose.
Clapoter

Bruit du pipi dans la cuvette ! "Pour ne pas clapoter, il faut pisser sur les parois intérieures et non pas dans l'eau dormante !", disait ma tante.

Claque (Abréviation de claque-dents, nom masculin) : Bordel de bas étage, sans confort.
Claudine Le col Claudine a été popularisé par Colette dans son roman "Claudine à l'école" mais Claudine désigne aussi une lesbienne en référence cette fois ci aux derniers ouvrages de la série du même auteur.
Claustrophilie

Situation de repli extrême au niveau de son "territoire". Pratique à tendance masochiste consistant à trouver du plaisir dans une situation d'enfermement (placard, cage, cave, grenier...)
On cite l'exemple de l'acteur américain Bela Lugosi (qui incarna à l'écran le comte Dracula) qui, à la fin de sa vie s'enfermait parfois... dans un cercueil !

Climax

Point culminant d'une progression. En matière de sexologie le climax correspond donc à l'orgasme.

Clinton (Bill) Né en 1946, il fut le 42ème président des Etats-Unis de 1993 à 2001. La relation sexuelle qu'il eut de 1995 à 1997 avec Monica Lewinsky, une jeune stagiaire de la Maison Blanche, le scandale qui s'en suivit et qui rendit cette dernière célèbre, lui vaut désormais une entrée méritée dans tous les dictionnaires du sexe. Le couple se serait contenté de quelques fellations, ainsi que de l'introduction d'un étui à cigare dans le minou de la stagiaire.
Cliquailles 

Les testicules. In Rabelais

Clito

Abréviation de clitoris, bien sûr ! Mais savez-vous que dans le milieu des travestis et des transsexuelles, le pénis est surnommé le "clito" ?

Clitoris Le mot semble être apparu au XVIIe siècle et formé à partir du grec ancien : kleitorís (petite colline)
Petit organe érectile de la vulve situé à la jonction de l'extrémité supérieure des petites lèvres. Source de jouissance d'intensité proportionnelle à la subtilité de la langue ou du doigté de l'officiant (Richard Ramsay)
Le clitoris est un organe fuyant, il faut bien le saisir. Qui n'a jamais clitorisé sa maîtresse sans qu'elle indique au cours de l'événement : "Ce n'est pas ici !" ? (John Atkins)
Club Bed

Passer ses vacances au "Club Bed", signifie qu'on va surtout les passer au lit... mais pas pour dormir !

Clystère

Instrument destiné à administrer un lavement, le principe est le même que pour une seringue : un liquide enfermé dans un cylindre est ensuite poussé par une sorte de piston.

Clysterophilie

Excitation sexuelle provoquée par l'administration de lavements. (Synonyme : Klismaphilie)

COB

Acronyme pour "Come On Body" - Ejaculation sur le corps de la (ou du) partenaire.

Cobra

Sexe masculin. Alors, il te plaît, mon cobra ?

Cockring

(ou anneau pénien) anneau en métal, en caoutchouc ou en cuir, à placer à la base du sexe de l'homme en vue de renforcer et de prolonger son érection.

Cocotte

Terme utilisé pour désigner les prostituées de luxe à partir du Second Empire et jusqu'à la Belle Epoque. On employa aussi les mots de demi-mondaine et de courtisane. Parmi les plus connues : Lola Montès (1818-1861), La Païva (1819-1884), Alice Ozy (1820-1893), Apollonie Sabatier (1822-1889), Marie Duplessis (1824-1847), Céleste Mogador (1824-1909), Hortense Schneider (1833-1920), Cora Pearl (1835-1886), La Castiglione (1837-1899), Marguerite Bellanger (1838-1886), Blanche d’Antigny (1840-1874), Valtesse de La Bigne (1848-1910), Méry Laurent (1849-1900), Laure Hayman (1851-1932), Caroline Otero (1868-1965), Emilienne d'Alençon (1869-1946), Liane de Pougy (1869-1950), Marguerite Steinheil (1869-1954), Cléo de Mérode (1875-1966), Gaby Deslys (1881-1920).
A lire sur ce sujet : Les Cocottes - Reines du Paris 1900 (Catherine Guigon, Parigramme, 2012.)
Dans le film de 1949 "Occupe-t
oi d'Amélie" de Claude Autant-Lara d'après la pièce écrite par Georges Feydeau en 1908, Danielle Darrieux joue le rôle d'une ravissante et irrésistible cocotte. (ici avec Grégoire Aslan)

Cocu Victime de l'infidélité conjugale de son conjoint. Viendrait étymologiquement de "coucou" (sachant que la femelle du coucou niche dans les nids d'autres oiseaux).
Si n'être pas cocu vous semble un si grand bien, Ne vous marier point en est le vrai moyen (Molière, l'école des femmes)
Un cocu ? Un entier qui partage sa moitié avec un tiers. (Alphonse Allais).
Cocufier Rendre cocu son conjoint, son compagnon.
Code couleur C'est un des outils qui permet la pratique sécurisée des jeux BDSM. Il se décline en trois couleurs
- Vert : Tout va bien
- Orange : C'est chaud mais supportable
- Rouge : Attention, safeword imminent
Durant le jeu, la personne dominante demande "couleur ?" et la personne soumise répond suivant comment elle se sent. Cela lui permet d'aller plus loin ou de lever le pied si nécessaire. Le code couleur est au BDSM ce que le thermostat est au four.
COF

Acronyme pour "Come On Face" - Ejaculation faciale

Coin

En argot de la prostitution de rue "se mettre au coin" signifie se positionner à sa place habituelle afin d'y attendre le client. "Je bois un petit café et après je vais me mettre au coin". Ce coin n'a aucune connotation "punitive" et n'est que l'abréviation de "coin de la rue". (La fille de joie est belle, au coin de la rue là-bas ! - Extrait d'un air chanté par Edith Piaf)

Coït Accouplement du mâle avec la femelle. (Littré)
Coït alterné

Pénétration alternée du pénis de l'homme qui va aller du vagin à l'anus, puis retourner au vagin et ainsi de suite...
Il faut savoir que toute pénétration vaginale suivant une anale s'expose à un risque d'infection microbienne. Il convient donc de changer de préservatif si le rapport est protégé, ou d'aller se savonner le sexe si le rapport ne l'est pas... C'est en fait de l'hygiène basique.

Coït intercrural voir branlette italienne
Coït intermammaire

voir "Cinépimastie"

Coïtobalnéisme

(mot valise). Coït aquatique, ou Coïtobalnéisme. Faire l'amour dans la mer, une rivière, ou plus simplement une baignoire ou une douche. Voir Suétone "Vie des 12 Césars", "L'empereur Tibère avait l'habitude de se baigner tandis qu'autour de lui nageaient de jeunes garçons, ce menu fretin le caressait, le mordillait, le suçait et autres gâteries..."

Coïtus interruptus

Interruption volontaire de la pénétration vaginale. Cette pratique a longtemps été (avec la sodomie) le seul moyen de contraception. Aujourd'hui dans la vie courante, le coïtus interruptus ne se pratique plus guère que dans les vidéos pornos, prétexte pour rendre visible l'éjaculation.

Colique bâtonneuse

(ou coliques bâtonneuses) : érection, bandaison

Collants Le collant (Panti-Legs) a été inventé en 1953 par l'américain Allan Gant, puis commercialisé aux Etats-Unis en 1959 par la Glen Raven Mills Company et en France en 1968 par Dim sous le label Tel Quel. Ce vêtement féminin a la particularité d’être vilipendé par les adeptes du stocking (fétichisme des bas). Ceci dit, les collants ont aussi leurs fétichistes... qui sont donc les adeptes du sticking ! Comme quoi une simple lettre peut tout changer.
Color Climax

Editions danoises nées à la fin des années 60 et qui pendant plus de 30 ans réalisèrent la gageure de publier des revues explicitement pornographiques qui restent une référence en matière de qualité photographique (ce qui n'empêchaient d'ailleurs pas les textes les accompagnant d'être d'une stupidité affligeante). Color Climax a aussi contribué à rendre non vulgaire l'illustration de certains fantasmes, notamment l'uro (Sex Bizarre).

Combrecelle

(faire la) : Faire la bête à deux dos, faire l'amour. (Voir Rabelais).

Coming out

Acte par lequel une personne dévoile publiquement un aspect de sa sexualité jusqu'ici caché (homosexualité, bisexualité, client de prostituée, etc.).
Voir aussi Outing

Commencer un roman par la queue

Métaphore signifiant que dans ce cas de figure, le séducteur va d’abord coucher avec la dame, et lui faire la cour après...

Communisme en chambre

L'expression est un peu démodée mais pas la pratique ! Il s'agit du partage volontaire du conjoint (ou de la conjointe). Ce n'est pas synonyme de triolisme puisque tout ça peut se faire à deux !

Compisser Pisser sur quelqu'un (ou sur quelque chose). Tu m'as tout compissé, pisseuse abominable ! (Paul Scarron)
Con

En français chatte. Employer le mot con classe tout de suite votre texte comme érotique (ce qui est beau) et non pas comme porno (ce qui n'est pas beau).
Expression célèbre : "Le flirt est un con promis". Une autre "Ne convoquez jamais une femme avec son con joint, elle risquerait de venir seule" (Jean-Sébastien Tiroir).
Natacha avait un petit con soyeux qui m’allait comme un gant. (Henry Miller, Sexus)

Concupiscence

Mot ayant plusieurs définitions. Celle qui conviendrait le mieux à l'esprit de ce dictionnaire serait sans doute : Désir très vif des plaisirs sensuels. Gustave Flaubert en donnait la définition suivante : "mot de curé pour exprimer les désirs charnels."

Condom En 1712 eut lieu à Utrecht une conférence internationale destinée à mettre fin à la guerre de succession d'Espagne. La ville fut alors envahie pendant plusieurs mois par une foule de hauts personnages… ce qui attira bien évidemment une multitude de filles publiques, dont certaines étaient porteuses de maladies vénériennes. Un artisan eut alors l'idée d'inventer un nouveau modèle de préservatif à base de colon de mouton et de le commercialiser sur place ! En regagnant leurs pays les diplomates emportèrent (en souvenir ?) quelques-uns de ces préservatifs qui intéressèrent les hommes d'affaires qui se mirent à le fabriquer et à le commercialiser sous le nom de condom (du latin "Condere"= cacher, protéger)... et n'en déplaise à certains, le docteur Condom, médecin et inventeur à la cour d'Angleterre n'a jamais existé.
Conin

Le conin (ou cunin) est l'ancien nom du lapin. Il servait aussi à désigner le sexe de la femme (jusqu'au XVIIe siècle). On en retrouve la racine dans cunnilingus (ou cunnilinctus). Mais tandis que la pudibonderie des chefs cuisiniers de l’époque finit par imposer le nom du lapin, le langage populaire lui, commençait à remplacer le cunin de la femme par la chatte (le chat ayant à l’époque perdu la mauvaise réputation qu’il avait auparavant).

Consentement mutuel

Le Consentement mutuel est la base de toute relation libre entre individus. S'il y a consensus l'acte peut se faire, sinon il ne se fait pas ! Voilà qui à le mérite d'être simple, y compris quand cela est appliqué à la sexualité entre personnes majeures. Cela devrait être une évidence et le consensus devrait se placer avant toute autre considération. Ce n'est pas ce que font certains états américains (homosexualité, sodomie) où islamiques (pas de liste, ce serait trop long) qui font passer leurs convictions religieuses avant le consensus. Certains autres balayent également le consensus sexuel pour des raisons politiques (Chine) ou "féministes" (Suède). La liberté a encore décidément de belles batailles à gagner...

Contrat

Dans certaines relations SM, il est signé un contrat entre la partie soumise et la partie dominante. Chacun fait ce qu'il veut et chacun s'amuse et ordonnance ses désirs comme il l'entend. Là où la pratique fait sourire, c'est quand d'aucuns veulent donner à cette procédure un caractère obligatoire. Oublie-t-on que les deux vices inévitables d'un contrat (les vrais cette fois) sont : 1) qu'on ne peut jamais penser à tout ! 2) que tout peut s'interpréter ? Si le contrat est pensé afin de préserver les droits du soumis, son efficacité n'est que symbolique (cela ne remplacera jamais le "mot de sécurité" ni surtout la confiance mutuelle). Si le contrat n'est pensé qu'en terme d'allégeance, il n'est qu'anecdotique.

Coprolalie

En psychiatrie, il s'agit d'une tendance pathologique à proférer des termes orduriers. Elle elle constitue l'un des symptômes de la maladie de Gilles de la Tourette. (dont nous vous offrons la trombine)
En érotologie, il s'agit de la profusion de mots grossiers pendant l'acte sexuel (Tu la sens ma grosse queue, hein salope ?). La pratique est courante. Certains en sont friands, d'autres y sont allergiques. Simple question de choix personnel. Ce qui par contre paraît contestable, c'est ceux qui s'adjugent de jeter l'opprobre sur cette pratique lorsqu'elle elle est décrite dans les fictions. (se serait dégradant, du dérapage verbal…) On est dans la sphère privée, chacun fait ce qu'il veut et la coprolalie peut se ranger parmi les fantaisies sexuelles. On peut cependant aller plus loin, en sachant qu'au préalable la part du jeu y est fondamentale et que par conséquent les mots n'ont pas la même signification que dans la vie non-sexuelle. La coprolalie peut être aussi révélatrice des rapports entres les protagonistes :
- un certain machisme évidemment contestable (j'ai le droit de te faire ce que je veux et de te dire ce que je veux) : c'est le classique : "Tu aimes ça, salope !"
- une acceptation de ce machisme : "Vas-y bourre moi, je suis ta salope… "
- un simple jeu permettant de s'exciter à l'énoncé des mots "Tu aimes bien les sucer, mes grosses couilles poilues…"
- une convention de langage (voir par exemple la codification des mots dans les rapports SM)
- une façon de transgresser le sexuellement correct. Dire "Je suis une salope" (et non pas "ta salope") ne signifie-t-il pas l'affirmation de prioriser son plaisir et sa liberté face aux contraintes sexuelles de la morale dominante ?
- la reconnaissance par l'homme de cet état de fait ! Dans l'expression "T'es une belle salope, mais je t'aime" qu'on m'explique ce qu'il y a de dégradant ou de dépréciatif.

Coprophagie Manger du caca ! L'ingestion est rare (ou minime) chez les adeptes de la scatologie - sans doute à cause de la consistance très pâteuse - par contre le léchage s'y pratique volontiers
Coprophémie

On vous la livre telle qu'on l'a trouvé : "plaisir de décontenancer des moralistes avec des paroles obscènes".

Coprophilie (ou Scatologie) Jouer avec le caca ! Quelle que soit la répulsion que certains peuvent avoir pour la pratique, il n'en reste pas moins vrai que lorsqu'elle est consensuelle, et dès lors qu'on ne fait pas que cela, la coprophilie est une fantaisie sexuelle et elle n'a pas à être classée dans les "perversions".
Copulatoire Relatif à la copulation (qui est l'action de copuler)
Copuler S'accoupler sexuellement. Notez qu'il existe aussi une définition chimiste "Procéder à une réaction fusionnant deux molécules pour en former une plus importante"
Corbillon Sexe de la femme : Si Alfred Delvau le signale, Molière le fit avant lui dans l'Ecole des femmes jouant de la confusion existant avec l'autre sens du mot : "petite corbeille"
Et s'il faut qu'avec elle on joue au corbillon,
Et qu'on vienne à lui dire, à son tour: "Qu'y met-on ?"
Je veux qu'elle réponde, "Une tarte à la crème";
En un mot, qu'elle soit d'une ignorance extrême...
Cornard

Cocu (celui qui porte des cornes).

Corne de chèvre Gode ceinture
Cornes Les cornes sont l'attribut traditionnel du cocu qu'on retrouve comme racine de l'un de ses synonymes, cornard (ou dans l'italien "cornuto") Mais pour quelle raison ? C'est Voltaire qui trouva l'explication : "les Grecs désignaient par le titre de bouc l'époux d'une femme lascive comme une chèvre".
Corridas

Saviez-vous qu'en espagnol, ce mot est aussi synonyme d'éjaculation ?

Cotillon

Si aujourd'hui le mot fait penser aux serpentins, au Moyen-âge il désignait un jupon de paysanne, ce qui n'a rien de bien érotique en soi sauf quand on le courrait ou quand on le troussait. Le coureur (ou le trousseur) de cotillon est devenu ensuite un trousseur de jupon, mais aujourd'hui on parlerait plutôt d'un dragueur invétéré.
Le Verrou ou le trousseur de cotillons, Fragonard vers 1776

Coucougnette

(ou Coucouillette) Synonyme amusant pour testicule, pour petit testicule, ou pour tout objet pouvant rappeler cet organe. "C'est bizarre, j'ai toujours une coucougnette qui est toujours plus haute que l'autre !". Dans un récit nous avons trouvé le terme "coucouillette" employé pour désigner un rapport oral sur les testicules (sans doute à la place de couillette ?) Pourquoi pas, puisqu'il semble bien qu'il n'y ait pas de mot savant pour ce genre de choses (testiculolingus ?) "Descendant sa langue, la femme se livra alors a une savante coucouillette".

Couillard

Aucune connotation érotique pour ce mot qui au Moyen-Âge désignait une catapulte

Couilles

Tout le monde sait sans doute qu'il s'agit là du plus connu des synonymes de testicules mais sans doute serez vous intéressés par son étymologie ? Le mot vient du latin coleus qui signifie sac de cuir ! (de là viendrait le mot bourse ?)
Mon vit point très gros, mais canaille depuis les couilles jusqu'au bout (Paul Verlaine)

Couillette

Peut éventuellement désigner un petit testicule, mais est surtout employé pour désigner une excitation buccale des organes en questions. Marion prodigua alors à Jérôme une couillette surprise voir aussi "Coucouillette"

Coulrophilie Vouloir être diverti par un clown lors de l'acte sexuel.
Coup d'œil américain

Coup d'œil discret lancé à une personne en guise d'invitation à connotation sexuelle.

Coupe de Champagne Grande amatrice de Champagne, Madame de Pompadour (1721-1764) popularisa sa consommation à la cour de Louis XV. Une légende nous dit que la première coupe à champagne fût moulée sur le galbe de son sein, mais une autre version prétend que le sein pris pour modèle fut celui de Madame de Maintenon (1635-1719). On ne sait donc à quel sein se vouer !
Dans les jeux uro-dégustatifs, l'urine se doit lorsqu'elle n'est point bue à la source, d'être dégustée comme il se doit dans une coupe de champagne et non dans un vulgaire verre à moutarde.
Courailleux

Volage.

Courtisane

Femme de mœurs légères et  d'élégance distinguée qui fait commerce de ses charmes notamment dans les hautes sphères de la société.
Il faut cumuler les qualités suivantes : un corps séduisant, une voix douce et chaude, une jolie façon de s’habiller, une véritable aisance en société, une bonne éducation et un goût prononcé pour l’amour…n'être ni ni trop pudique, ni trop indécente... et toujours dire à un homme qu’il est beau. Surtout s’il est laid. (Claire Frayssinet)
Professeur femelle de philosophie horizontale. (Alfred Delvau).
Les courtisanes ont inspiré, peintres, sculpteurs, poètes, romanciers, photographes et cinéastes (voir à ce sujet le film "La Courtisane")
voir aussi Cocotte, Demi-mondaine.

Courtisane (la)

(Dangerous Beauty) : Film américain de Marshall Herskovitz (1998) avec Catherine McCormack.  Ce film nous raconte la vie de Veronica Franco la plus belle courtisane de Venise à la fin du 16ème siècle. Les images sont très jolies, l'humour et l'érotisme sont bien là par petites touches. L'univers des courtisanes est fort bien rendu sans jamais tomber dans le moralisme, bien au contraire puisque s'il y a un message, c'est bien celui de dire qu'il vaut mieux être putain et libre que mariée et soumise. Voilà qui est peu politiquement correct mais qui rend le film encore plus réjouissant. Quand à Catherine McCormack, elle est extraordinaire.

Couscoussier

Postérieur (Pierre Perret, in La Corinne)

Cousteau (Desiree) Née en 1956, elle fut une des icones des débuts du cinéma X aux Etats-Unis. N'hésitant pas à se servir de sa notoriété pour plaider en faveur de l'amour libre et de la révolution sexuelle. Très décontractée et sans tabous, (elle a tourné de nombreuses scènes uro) elle affirma avoir choisi son pseudo en référence au commandant Cousteau parce que celui-ci était toujours "en milieu humide". 
Cow-Girl

Pas très élégant. Cow signifiant vache. Mais en l'occurrence, la référence est ici le rodéo ! Une Cow-Girl est une fille qui ne se contente pas d'être passive mais qui priorise les positions où la femme chevauche l'homme.

CP

Acronyme pour Corporal Punishment, utilisé dans le jargon des escorts. Dans la pratique, s'il n'est pas rare que des escorts pratiquent des dominations sur leur client, le contraire est rarissime ! Une escort ne se fera par exemple jamais attacher, cela pour des raisons de sécurité assez évidentes. Le CP en question se limitera donc à quelques fessées !

Crachats

Le fait de cracher est de nos jours chargé d'une connotation négative complètement injustifiée ! Un crachat sain n'est rien d'autre qu'une projection de salive (la même salive si goulûment échangée pendant un " french kiss "…). Le crachat est associé aux gestes de domination et est très apprécié de nombreux soumis(es). Par ailleurs, le crachat est souvent employé comme lubrifiant naturel soit avant une pénétration anale soit pendant une masturbation.

Cracher à la porte

(ou cracher dans les broussailles) : Au moment où sa jouissance monte, l’homme stoppe sa pénétration et éjacule sur le ventre de la dame.

Crapaudine

Expression tirée du langage culinaire. Les pigeons à la crapaudine ont les pattes rentrées en dedans. De même, la femme étendue sur le dos et recevant le vit dans son con, afin de le faire mieux glisser jusqu'au fond du vagin, lève ses deux jambes en l'air, les replie sur l'homme, les appuie sur son dos et l'attire à elle autant qu'elle peut. Le nouveau lexique érotique illustré par Otusé.

Craquette

Sexe de la femme (québécisme) Elle avait la cuisse légère et la craquette baveuse

Craquouse Sexe féminin
Crash Un film de David Cronenberg (1996). Un sujet de folie qui nous montre un groupe de personnes tous rescapés de crash de voitures qui s'excitent comme des malades à la vision de tout ce qui a un rapport avec des accidents de la route. A la question de savoir ce qui est le plus malsain : jouer au voyeur devant les conséquences d'un accident de voiture ou baiser sans entraves, Cronenberg apporte sa réponse. Si certaines scènes sont volontairement dérangeantes (l'obsession de Cronenberg pour les corps, mutiles, déformés, s'en donne à cœur joie), la beauté des scènes des sexes, leur audaces (sont abordées les bisexualités masculine et féminine, le candaulisme, mais aussi l'acrotomophilie ou fascination pour les corps mutilés), la beauté et l'implication des actrices (Holly Hunter, Rosanna Arquette mais surtout Deborah Unger) et des acteurs (James Spader est génial) font de ce film une œuvre à part, un OVNI cinématographique dont les images continuent à perturber longtemps après leur vision.
Cravache Instrument de dressage et de punition servant d'ordinaire en équitation. La cravache fait partie de l'univers BDSM, où elle remplit les mêmes fonctions. De 75 cm de long environ, elle est composée d'une poignée, d'une tige et d'une claquette souple et large. Une claquette large est plus bruyante mais moins douloureuse.
Cravate de notaire

Masturbation du pénis entre les seins d'une femme (ou d'une transsexuelle).
Le sexe placé en érection est ensuite animé par l'homme d'un mouvement de va-et-vient. La partenaire l'aide en rapprochant ses seins afin de serrer le pénis. La cravate proprement dite est constituée par l'éjaculation, le sperme prenant la place de la cravate... par contre pourquoi "de notaire" ? Je n'en sais rien !
La branlette espagnole n'en est pas l'exact synonyme puisque dans cette dernière, l'éjaculation n'est pas forcément le but. Aux Etats-Unis on nomme la pratique "Pearl necklace" (collier de perles) et si vous voulez briller en société, employez le mot savant "Cinépimastie" ou l'un de ses synonymes.
Nous avons reçu d'un lecteur une autre explication remettant partiellement en cause notre définition : Pour la cravate de notaire, le pénis est présenté entre les seins, mais dans l'autre sens (pointant vers le ventre de la partenaire), ce qui place donc les testicules à l'endroit habituel du nœud de cravate. La pratique fait donc référence aux anciens nœuds de cravate des notaires qui étaient relativement volumineux (les nœuds, pas les notaires !). Avec cette pratique, la partenaire bénéficie d'un point de vue "imprenable" !

Creampie Terme provenant de l'industrie du cinéma porno. Le creampie est le sperme s'écoulant du vagin ou de l'anus après qu'un pénis non protégé ait éjaculé à l'intérieur. Est-il nécessaire de préciser le haut facteur de risques de ce genre de pratiques ?
Cressonnière

Toison féminine

Croix de Saint-André Saint-André aurait été crucifié sur une croix en forme de X. Cette forme permet une attache fort pratique et a donc été adoptée dans les rapports BDSM
Crossdresser

Un crossdresser est un travesti clandestin. Ce sont des hommes, hétérosexuels (mais le plus souvent bisexuels), éventuellement mariés et avec enfants, qui exercent une profession... Ils se travestissent donc en cachette quand ils en ont l'occasion.

Crosser (se) se masturber (québécisme)
Crotch rope

Corde d’entrejambes en français, Matanawa ou Sakura en japonais) : Cordelette doublée, enfoncée profondément dans la raie des fesses et dans la fente du sexe, et qui pince le clitoris.

Croucougnous

Postérieur féminin. Elle frétillait du croucougnous avec bonheur.

Croupionner

Tortiller des hanches et des fesses (du croupion, quoi) en marchant...

Croustillerie Une croustillerie c'est quelque chose de croustillant : 
Au sens propre : quelque chose qui croque sous la dent : une gaufrette, une frite..
Au sens figuré, quelque chose d'osé, de grivois, de coquin... "Les croustilleries du samedi soir."
Croutonnade

Festin de soupeur (cf ce nom)

Croximagouin

Désigne le sexe de ces dames (Tome VI des mots croisés de Michel Laclos)

Cryophilie

(du grec kruos : froid ) : Excitation sexuelle provoquée par un glaçon ! Le glaçon peut s'utiliser pour parcourir l'ensemble du corps mais c'est bien sûr au contact des zones érogènes qu'il sera le plus efficace. Il peut s'insérer dans l'anus ou dans le vagin, on peut aussi le frotter contre les zones érectiles (tétons, clitoris, pénis). Une autre utilisation consiste pour celui ou celle qui veut pratiquer une fellation ou une minette à son partenaire à le mettre dans la bouche ! La sensation obtenue est alors assez extraordinaire ! Les adeptes des jeux uro peuvent employer des glaçons d'urine.
Voir l'article de Wanda Lee

Cuckold (ou Cuck) : Cocu
Cuckholding

Cet anglicisme est désormais utilisé en français. Le cuckolding est l'organisation pratique permettant d'assouvir le fantasme du candaulisme. Les détails sont réglés par l'épouse du cocu, avec ou sans son mari, et par la tierce personne qui devra limiter son rôle à ce qui lui sera dit de faire.
Sert à désigner une pratique masochiste faisant partie de la FemDom (Female Domination = Domination Féminine) où un homme est sexuellement excité en éprouvant de la honte à être ostensiblement cocufié par sa femme ou sa compagne. Généralement, c'est le conjoint qui incite son épouse à avoir des rapports sexuels extraconjugaux, dont il est souvent témoin, soit visuellement soit seulement auditivement.
Cette pratique peut connaître des applications extrêmes : la femme qui se refuse totalement à son mari ou ne lui autorise que le cunnilingus et l'anulingus. Le mari qui se voit "imposer" le port d'une ceinture ou d'une cage de chasteté. L'abstinence sexuelle prolongée assumée par le mari contraste alors avec la totale liberté sexuelle dont jouit son épouse.

Cuillères

Non ce n'est pas une fille qui "boit son café en même temps que tu baises" ! La position des cuillères représente les deux amants tels que sont rangées des cuillères dans une "ménagère", sur le côté et l'un derrière l'autre...

Cul 1) Fessier.
2) Le domaine sexuel en général (Histoire de Cul, film de cul, être porté sur le cul...)
3) Chance (avoir du cul)
Cul à la bouche

Traduction littérale de "Ass to Mouth" (voir ce mot)

Culeter

Tourner des hanches de façon aguicheuse 

Culturistophilie

Fétichiste féminin (ou homosexuel) des culturistes, body-builders, hyper musclés et autres chippendales. Nous avons aussi trouvé le terme "tarzanophilie" qui est bien plus rigolo ! Voir également Sthénolagnie 

Cum-tribute (hommage spermique) : Photo ou vidéo montrant un homme éjaculant sur une photo. Les motivations peuvent être très diverses : hommage, défi, vengeance, volonté d'humilier, publicité…
Cunnilinctus

Excitation buccale du sexe féminin. Depuis une vingtaine d'années on préfére le mot cunnilingus, qui a tendance à pénétrer dans le langage courant au détriment de "minette" et autres "broute-minou".

Cunnilingus

Excitation buccale du sexe féminin. Passe peu à peu dans le langage courant, c'est dommage on pouvait préférer "minette" ou "broute minou".

Cuntbusting

Pratique sado masochiste pendant laquelle la soumise va recevoir des coups de pieds au niveau des organes sexuels. (le pendant pour les mâles se nomme le Ballbusting)

Curiosa

Terme générique que l'on rencontre surtout dans le milieu des antiquaires, libraires d'anciens et collectionneurs. Il englobe tout ouvrage ou objet figurant le sexe de façon explicite. "Avez-vous du curiosa ? Mais bien sûr, suivez Gisèle dans l'arrière boutique, elle va vous montrer… "

CWD Acronyme pour "Chick with dick" : Transsexuelle non opérée.
Cyberniquer

Mot valise signifiant faire l'amour virtuellement par l'entremise du web

Cybervoyeurisme Qui pratique le cybervoyeurisme ? Ou autrement dit : qui regarde des "cochoncetés" sur le Net ? Vous ! Moi ! Et en plus, on n'a même pas honte !
Cymbales de concupiscence

Les testicules, comme dans l’expression "jouer des cymbales" (paillarder). In Rabelais

Cyprine Sécrétion vaginale produite en période d'excitation. (Notons que l'édition du petit Larousse de 2011 ignore que cela existe !!! )
Cypris C'est ainsi qu'on appelait à Chypre, Aphrodite, la déesse de l'amour

Page mise à jour le 14/10/2015 17:21